Canalblog met régulièrement en avant sur sa page d'accueil des blogs repérés par-ci, par-là. Et, d'une manière générale, on peut distinguer 3 types de blogs qui font la une: les blogs de cuisine, les blogs de couture/tricot/tout autre loisir créatif, et les blogs de voyage. De temps en temps un blog bd aussi, celui de Leslie Plée a même été en première page deux fois, mais c'est mérité parce qu'il est vraiment très très bien. Mais là n'est pas le propos.

En gros, les blogs avec des vrais paragraphes à lire dedans, du genre le mien quoi, ne sont jamais vraiment pris en compte. Je le déplore, tu t'en doutes. Pas que je veuille me trouver en première page de Canablog hein, mais simplement connaître d'autres blogs qui proposent des réflexions à la con comme moi, parce que ça me fait marrer. Y'a bien toujours celui de Vieux Félin mais c'est plus ce que c'était si tu veux mon avis. Si t'en connais, je suis preneuse.

A ce propos, j'avais lu un post de la grande Cali qui se demandait si Facebook et Twitter n'annonçaient pas la fin des blogs. Et même si je trouvais qu'elle était un peu pessimiste, je me demande si au fond elle n'a pas raison. Parce qu'il est bien plus simple de raconter ce qui nous arrive dans la vie en quelques mots, avec en retour une réaction immédiate des gens, que de prendre sa plume et tout bien rédiger en ayant pour seul retour quelques commentaires épars (mais toujours grandement bienvenus et appréciés hein, ne me faites par dire ce que je n'ai pas dit!).

Moi ce qui m'achève, c'est de voir que les blogueuses les plus successful sont celles qui tiennent des blogs mode.

Si tu ne vois pas de quoi je veux parler, tape dans ton moteur de recherche préféré "blog mode" et admire le résultat. La blogueuse mode, en gros, c'est une nana qui pense qu'elle est tellement canon et originale dans ses choix de fringue qu'elle se sent obligée de les faire partager à la terre entière en postant 15 photos d'elle-même par jour, si possible prises dans les rues de Paris pour le côté hype, ou dans la campagne buccolique pour le côté néo-romantique, avec un jean slim et un gros pull boyfriend, perchée sur des chaussures que même un trans' brésilien hésiterait à porter pour le carnaval de Rio. Avec les pieds en dedans. Toujours.

Le texte se résume à quelques lignes indiquant où tu peux trouver à t'habiller pareil, en fait toujours dans les mêmes boutiques: Asos, Zara, Topshop ou H&M. Des marques cheap quoi. Pour les chaussures ou les sacs, en revanche, c'est toujours des marques de luxe, du genre que tu ne pourras jamais te payer même si tu casses ton PEL. En fait d'originalité, tu te rends compte que toutes les blogueuses ont le même look et se fournissent aux mêmes endroits.

Moi au début, quand j'ai découvert ça, j'ai trouvé le concept tellement ridicule que je me suis dit que tout le monde avait dû avoir la même réaction unanime face à ce phénomène: éclater de rire, puis fermer la page pour aller voir quelque chose de plus intéressant. Erreur! Il y un nombre incalculable de nanas qui suivent ce genre de blogs, à tel point que parfois certaines fringues sont en rupture de stock en quelques heures juste parce que telle ou telle blogueuse les ont portées. Les grandes marques s'arrachent les faveurs de ces blogueuses, en leur offrant leurs produits, voire même en les invitant à leurs défilés. Ah misère.

Moi ça me laisse pantoise.

Mais au cas où ça t'intéresse, aujourd'hui je porte une robe Promod et des collants Super U, avec des chaussures André et un collier en plastique rouge. Aaaah tout de suite, tu sens la fille stylée derrière la blogueuse espiègle. Peut-être que si je continue comme ça, dans quelques mois je recevrai moi aussi des fringues gratos.