Le blog du diamant fou

20 octobre 2014

Koh-Lanta - Résumé de l'épisode 5 : des traîtres et des bisounours

Ohlalalalalala, ça y est, on entre enfin dans le vif du sujet Koh Lanta là. Les voilà les stratégies, les coups bas, les traîtrises, le bluff, la mysogynie ordinaire enfin bref tout ce qui fait la saveur de ce programme. J'en frétillais toute seule sur mon canap' avec mon tricot et mon chocolat noir à la pistache.

D'entrée je te le dis: cet épisode signe la mise à mort des deux filles qui restaient. Enfin bon y'en a une qui est allée toute seule à l'abattoir, mais on y reviendra.

Commençons par le début, si tu veux bien, ça m'arrange et c'est plus simple.

La première épreuve par équipe permettait de remporter de la bouffe. Cet enfoiré de Deudeu fait bien saliver les candidats avant le départ, comme ça ils sont bien sur les dents si j'ose dire. Florence est à deux doigts de la syncope à la vue des macarons, et l'équipe rouge fait semblant d'avoir faim aussi alors qu'ils se gavent comme des petites oies depuis le début de l'aventure. L'épeuvre consistait à casser des petits pots à coup de machette en sautant dans l'eau, et évidemment les jaunes ont perdu. Faut dire aussi qu'ils manquaient clairement de jus les pauvres biquets, alors que les Slibards eux sont protéinés à mort. Ce qui devait arriva donc: ceux qui avaient déjà le ventre bien tendu remportent la bouffe. On ne donne qu'aux riches comme on dit... Après c'est l'orgie autour d'une pièce de boeuf, les images ne sont pas diffusées tellement c'est de la porn food, c'est indécent pour les Tangas qui meurent de faim. De là y à voir une métaphore des inégalités entre les pays du monde, il n'y a qu'un pas que je ne franchirai pas.

Et puis voilà que Deudeu nous fait le coup de la réunif. Il faut que les deux équipes désignent des émissaires qui s'informeront sur la vie de l'autre camp, puis ensuite qu'elles envoient des ambassadeurs qui distribueront des Ferrero rochers qui devront trouver une solution pour virer un candidat à ce stade du jeu.

Les Tangas n'ont rien à bouffer, mais ils ont des idées. Ils décident d'envoyer Moundir le roi du bluff en mission infiltration chez les rouges, le mec qui n'a que son bagou pour se sauver les miches vu qu'il est quand même moyen-moyen sur les épreuves. C'était clairement l'idée du sicèle: Moundir le gourou embobinne tout le monde chez les Slibards, il titille Freddy, il enrôle Philippe-le-roux qui n'en peut plus d'être l'Elu, il retourne la veste de cette trainée de Martin qui s'offre au premier venu en faisant fi de toute cette bromance maritime passée avec Freddy. Christina a son  6ème sens qui la titille, elle sent qu'il se trame quelque chose mais comme à son habitude elle ne fait RIEN. Freddy lui ne voit rien, faut dire aussi que ses yeux ont presque disparu dans son visage tout bouffi, on ne sait pas trop ce qui lui est arrivé mais à mon avis il a dû bouffer un poisson pas frais. Piqué au vif par les remarques de Moundir, il décide de se porter volontaire pour être ambassadeur alors qu'au départ il était prévu que ce soit Martin. Trop facile à berner quand même le Freddy.

De leur côté, les rouges, les rois du n'importe quoi, envoient Phil le chauve en émissaire chez les Tangas. Riche idée. Philou est tellement horrifié de sa visite dans le Mordor le camp des jaunes qu'il ne pense qu'à se tirer de là. Il ne pose aucune question, il fait le mort, il est complètement useless.

Ceci étant fait, les émissaires rentrent sur leurs camps respectifs, et les ambassadeurs prennent le relais. On a donc Freddy côté rouge, et Florence côté jaune. Oui parce que Floflo elle s'est portée volontaire, trop sympa la meuf. Et les mecs de son équipe, en bons dégonflés, se sont précipité pour accepter parce que ça les arrangeait bien de pas aller au casse-pipe. Sans trop de suspense, aucun des deux ne veut désigner un membre de son équipe pour dégager, on a donc le tirage au sort pour savoir lequel des deux sera auto-éliminé (l'instant mo-mo-motus comme on l'appelle). Le sort s'acharne sur les femmes de cette émission puisque c'est Florence qui est éliminée. C'est pas une grande perte même si mon féminisme enfoui aurait aimé que ce soit elle qui reste. Et puis bon, elle fait le show aussi c'est toujours des moments Nutella quand elle est là. Là elle est contente la miss, elle part la tête haute en faisant la fiérote alors qu'au final tout ce qu'elle a fait c'est de se voiler la face sur la fourberie de ses équipiers qui l'ont laissé se mettre dans ce pétrin, et tirer une boule noire. Pas de quoi faire la grande hein.

Voilà voilà, exit Florence donc, place à la tribu blanche et retour de tout ce beau monde sur l'île des Slibards. Les ex-jaunes sont émerveillés de tant de douceur de vivre après leur séjour dans la jungle hostile, il y a même une balançoire dont on ne nous a jamais bien expliqué comment elle est arrivée là, c'est l'euphorie bienvenue à disneyworld les amis.

Place ensuite à la deuxième épreuve, celle d'immunité, bien cruelle comme on les aime quand on est assis au chaud dans son salon: il fallait rester le plus longtemps possible en portant le poids de son corps à bout de bras en tenant une poignée dans le dos. Moundir, qui a des bras en sucre, tombe le premier. Après un duel final Teheiura-Laurent, c'est finalement le polynésien qui gagne. Les autres sont envoyés au conseil.

C'est là que Deudeu Grognard nous informe qu'un collier d'immunité a été caché sur le camp. Sûrement celui de Sandra, saisi par les douanes et rendu à la prod'. De retour au camp, tout un chacun part chercher ce chef d'oeuvre de joaillerie, ça se bouscule en forêt pire qu'à la saison des champignons sur un spot connu. Teheiura a du pif puisque c'est lui qui le trouve, c'est pas comme s'il en avait vraiment besoin menfin c'est toujours bon à prendre. Il fait une espèce de stratagème pour ramener le collier sur le camp, à base de branchages et de noix de coco, pas louche du tout.

De son côté, et pour une raison inconnue, Laurent a envie de faire croire que c'est lui qui l'a. Il bourre son slip de coquillages et le montre à tout le monde, tel un satyre à la sortie d'un pensionnat de jeunes filles. Il saute sur Christina en lui faisant des gros geste chelous pour lui demander de regarder son "paquet", nan mais ça va pas la tête là? Gros dégueulasse.

En même temps des stratégies se nouent pour le conseil. Tous les mecs sauf Freddy s'allient comme des chacals. Christina encore une fois se doute de quelque chose, mais ne dit rien, ne fait rien, à part en toucher deux mots à Freddy qui ne veut rien entendre. Freddy, c'est le mec qui en est à son 4ème Koh Lanta et qui n'arrive toujours pas à piger que le coeur du jeu, c'est les coups bas et la stratégie. Lui il est là pour faire du feu et pêcher avec son petit Martin, ça lui suffit il est content. Il s'est rendu compte qu'il s'est fait embobinner par Moundir pour le coup des ambassadeurs mais ça ne lui met pas la puce à l'oreille. Il va au conseil en n'ayant fomenté aucune stratégie d'élimination, et il fait l'étonné quand il voit sa copine Christina se faire virer. Nan mais sérieux mec?

Donc voilà, exit les gonzesses, il ne reste plus qu'un panier de crabes testostéroné en piste. En toute logique le prochain éliminé sera Freddy sauf s'il remporte l'épreuve d'immunité, et c'est après qu'on va se marrer parce que ce sera chacun pour sa gueule et ça n'augure que du bon.

BONUS: le compte twitter de Martin (ou les commentaires en direct d'un traître qui essaie de se justifier)

 

Posté par Crazydiamond à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


06 octobre 2014

Koh Lanta 2014 - Résumé de l'épisode 4 : Des bonites et des culs dans l'eau

Hey hey! Bon cette semaine pas grand chose à raconter sur le dernier épisode de KL. Rien de bien croustillant: les épreuves se suivent et se ressemblent, de toutes façons c'est toujours les rouges qui gagnent. Il faut dire aussi qu'ils se baffrent de poisson à longueur de temps, alors ils ont de l'énergie à revendre. Ils ont même failli dégommer un pauvre varan qui passait par là parce qu'ils sont devenus complètement accros à la protéine. Tu vas voir que bientôt ils vont finir par bouffer les oeufs pondus par la tortue quelques épisodes plus tôt. Du coup, Philippe le roux il faisait un peu la gueule au début mais là il a visiblement prix goût à la pêche miraculeuse de Martin et Freddy.

Le petit plus de la semaine: l'épreuve de confort a permis aux Slibards de prendre une douche et de se brosser les dents. Je crois que c'était une demande des caméramens qui n'en pouvaient plus de leur haleine de poisson. Alors évidemment, on a eu droit à des gros plans de Christina en train de s'enduire le corps de savon et de se rincer, mais genre des pieds à la tête quoi. SERIOUSLY? Nan mais c'est pas DU TOUT racoleur là hein les gars. Freddy est toujours partant pour savonner le dos de ses camarades, à mon avis y'a une bromance qui s'installe entre lui et Martin. Affaire à suivre...

Du côté des jaunes en revanche, tu t'en doutes c'est la grosse loose. Sur la première épreuve, c'est eux qui avaient trouvé le bon truc pour avancer en équilibre sur des pelateformes perchées, mais les Slibards leur ont piqué l'idée et les ont bien eus au final. Pour l'épreuve des radeaux, idem ils ont fini le cul dans l'eau ils ont rien pu faire. Pourtant il avait l'air bien leur radeau, mais bon comme quoi il vaut mieux avoir un ingénieur dans son équipe qu'un polynésien. C'est à méditer.

Donc les Tangas sont dépités. D'autant qu'en plus ils se coltinent Florence, c'est vraiment la poisse. La meuf qui sert à rien, qui fait des crises de nerfs, qui porte des shorts en jean, qui a des raisonnements de gamine, qui essaie de la faire à l'envers à Sara, et qui a les cheveux qui dreadlockent. Tout pour plaire. Les garçons n'en peuvent plus de ce boulet, et pourtant, suivant une logique propre à Koh Lanta, ils préfèrent la garder au prétexte idiot qu'elle est là depuis plus longtemps. C'est donc Sara qui est éliminée, c'est con elle faisait du bon riz et des pompes c'était marrant.

Voilà voilà. La semaine prochaine c'est la réunif et j'espère qu'on aura un peu plus de spectacle parce que là c'est tout mou: des vraies éliminations avec des stratégies et tout, des coups de trafalgar, des bisous entre Martin et Freddy, des claques dans la gueule de Florence, des pétages de plomb de Phil qui pour l'instant passe un peu trop inaperçu à mon goût, tout ça tout ça...

Posté par Crazydiamond à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 septembre 2014

Koh Lanta 2014 - Résumé de l'épisode 3: Des tangas et des slibards

Aaaaaahlala que j’aime avoir raison, oh oui que j’aime ça ! Ne te parlais-je pas la semaine dernière du pétage de plombs programmé de Laurence ? Et bien on l’a eu vendredi dernier, plus tôt et encore plus phénoménal que dans mes rêves les plus fous. Mais j’y reviendrai en son temps, patience mon petit.

Commençons par le commencement.

L’épisode s’ouvre sur un grand moment d’hypocrisie collective : le retour d’Isabelle dans l’équipe jaune (alias les « Tangas »), au sein même de TOUS CEUX qui ont voté pour son élimination particulièrement brutale deux épisodes plus tôt (seul Philippe le roux manque à l’appel, mais là il est occupé à monter des plans foireux chez les rouges, alias les « Slibards »). Il n’y a que Teheiura qui n’était pas là à l’époque, puisqu’il faisait un trek en amoureux avec Freddy et une torche, mais bon visiblement il a déjà été briefé par ses potes.

Quand tu reviens comme une fleur parmi ceux qui t’ont jeté dehors, t’as deux options : soit tu te transformes en gros revanchard de la mort, genre « tas de salauds me revoilà je vais tous vous défoncer », comme l’avait fait Evil Martin à l’époque, soit tu essaies de faire bonne figure du style « ah les copains je suis trop content de vous voir, la vérité vous m’avez trop manqué, bon alors elles sont où les binouzes ? ». Au niveau du résultat, peu importe l’option choisie : dans tous les cas les revenants savent qu’ils sont sur un siège éjectable et leur départ définitif l’épisode suivant ou celui encore d’après n’est que fonction de leur possession ou non d’un collier d’immunité (Cf. Evil Martin ou Thierry à l’époque). Mais c’est au niveau de l’image que chacun veut donner à sa famille que ça joue, et en l’occurrence Isa tente de faire bonne figure, ce qui est tout à son honneur. Du coup Florence et Laurence en font aussi des caisses, elles sont trop jouasses de voir revenir leur copine qui a pourtant toujours dans le dos, bien visible, le couteau qu’elles lui ont planté. Tout ça, tu t’en doutes, nous donne un beau moment Nutella, où chacun se serre dans les bras pour bien montrer sa joie des retrouvailles. Résilience, quand tu nous tiens…

Vient ensuite l’heure de la première épreuve, lors de laquelle les candidats devaient franchir des obstacles par équipe, liés les uns aux autres par une corde. Les Slibards remportent l’épreuve haut la main. Deudeu Grognard leur demande de filer gratos aux Tangas leur truc pour éviter de s’emmêler la corde (il suffisait de TENDRE la corde, tas de quiches), mais Philippe le roux se rebiffe et refuse tout net. Par cet acte curieux, il croit avoir trouvé la stratégie du siècle le biquet : il pense s’être mis les rouges dans la poche pour mieux retrouver les jaunes plus tard (tu n’as rien compris ? moi non plus). En réalité, du côté des Slibards il passe pour un gros rat qui parle au nom de l’équipe alors que personne ne lui a rien demandé, et du côté des Tangas il passe aussi pour un gros rat doublé d’un traître. Ca nous augure de bons moments pour la suite.

Bon, du coup comme les Slibards ont gagné, ils repartent avec un gros poisson à manger et du matos de pêche. C’est un peu la fête quoi. Freddy, qu’est pas le dernier pour tenter des trucs à la noix, essaie de faire cuire le poisson sur une broche, mais c’est trop lourd, c’est la grosse loose, et pis ça commence à sérieusement cramer. Heureusement qu’il y a une femme dans l’équipe que Christina est là, elle nous la fait à la Top Chef, cuisson à l’étouffée dans des feuilles de bananier et tout le toutim.

Et après ça, les mecs ils ont encore envie de poisson, alors ils partent à la pêche. Freddy et Martin rapportent plein de petits poissons, mais au moment de les manger cette petite nature de Martin refuse de les goûter. Ça c’est de l’aventurier de l’extrême. Note bien que j’aurai fait pareil, mais bon je ne participe pas à Koh Lanta moi. Et pis après, que font-ils ? Bah ils y retournent. Ils ont VRAIMENT une grosse fringale de poisson ce jour-là.

Pince-mi et Pince-moi (alias Phil et Philippe) se fabriquent une canne à pêche en bambou de 10m de long, longueur inversement proportionnelle à leur jugeote, et reviennent bredouilles, ou plutôt brocouilles comme on dit dans le Bouchonnois. Pendant ce temps Martin et Freddy continuent de vider les réserves halieutiques de la Malaisie et ramènent Dory la copine de Nemo pour la bouffer. Christina est tellement contente qu’elle roule un patin au poisson. Ca s’arrange pas hein.

Après cet intermède « poissonnerie », qui n’est bien sûr pas là pour meubler le temps d’émission voyons, Deudeu lance judicieusement la deuxième épreuve, celle d’immunité (immunité contre les votes, pas contre la connerie hein, ça se saurait). Là il fallait tenir en équilibre par équipe sur des petits bambous, ça avait l’air super chaud. Laurence ne participe pas parce qu’elle a un malaise. Au bout de 5 minutes, Isa se casse la gueule et aussi le talon dans la foulée, du coup elle retourne à la case prison sans passer par la case départ car elle est définitivement forfait. C’est la grosse hécatombe chez les femmes de l’équipe Tangas, après le départ de Sandra la semaine dernière, y’a un truc chelou là. Quelqu’un a dû fabriquer des poupées vaudou à leur effigie.

Au final c’est les rouges qui gagnent encore une fois, et les jaunes qui sont envoyés au conseil. Et c’est là que le spectacle commence, mon ami ! Le « Laurence Show » en action : la pauvrette est tellement persuadée que c’est elle qui va être éliminée qu’elle fait une crise de nerfs, part dans la forêt, se met à chialer comme une fontaine et crie à l’injustice. Alors qu’il ne lui est encore RIEN arrivé. C’est extrêmement bizarre et totalement fascinant. Du coup, elle obtient l’effet inverse de celui escompté : au lieu d’attirer la compassion et se faire d’éventuels alliés, elle gave tellement les gars que bien naturellement ils ont envie de voter contre elle. On les comprend.

Tiens au passage, je sais pas si t’as remarqué mais Florence c’est la seule nana dont les cheveux, au bout de 3 jours, ils sont devenus des grosses dreadlocks. Y’en a qui frisent naturellement, elle, elle dreadlocke naturellement. Fascinant je vous dis.

Sur ces entrefaites, puisqu’Isa est forfait, y’en a une qui revient tout feu tout flamme, un foulard jaune entre les dents, c’est Sara. Visiblement, on n’a pas cru bon devoir la briefer sur la situation parce qu’elle ne comprend pas trop pourquoi tout le monde fait la gueule chez les Tangas. Menfin elle s’en fout, elle est intouchable au conseil. 

D’ailleurs, c’est l’heure du conseil. Alors que la tension est à son comble, et Florence à deux doigts de la crise cardiaque, le Deus ex machina TF1 fait judicieusement entrer en scène Laurence, revenue d’entre les morts de l’infirmerie. Elle s’est bien requinquée pendant la journée, comme ça elle est fin prête pour se faire éliminer. Et personne ne se fait prier pour mettre unanimement son prénom dans l’urne, au prétexte que c’est mieux pour sa santé. Ah, tant de sollicitude pour une camarade dans le besoin, c’est touchant.

Et au final, une question demeure : que devient le collier d’immunité de Sandra ? Ça m’étonnerait qu’elle ait pu le ramener chez elle, des objets aussi cradingues ne passent pas en douane si tu veux mon avis. En même temps, qui aurait envie de ramener un truc pareil ?

Posté par Crazydiamond à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 septembre 2014

Koh Lanta 2014 - Résumé de l'épisode 2: Des amphores et des gourdes

Allez, la suite des aventures kohlantesques.

On attaque d'entrée de jeu par le teaser le plus pourri de l'année: l'arrivée de Freddy et Teheiura, les fake Robinson de l'aventure, sur le camp principal. Deudeu Grognard nous fait un faux suspense genre "vous n'allez bientôt plus être 10...tadaaaaaam, regardez là-bas au loin y'a deux va-nu-pieds qui pataugent dans l'eau". Oh mais oooooh mais c'est ouf quoi. Les deux compères ont même ramené leur petite torche, genre comme s'ils tenaient la flamme olympique alors que bon, aussi bien ils auraient pu s'éviter cette peine puisque Sara a déjà allumé le feu (allumééééé le feuuuuuu). Phil (aka Philippe le chauve, aka Philippe le bizarre) n'en peut plus de rencontrer ses deux idoles, il est à deux doigts de leur demander des autographes, malheureusement ils n'ont pas de papier sur l'île sinon je pense qu'il y a belle lurette qu'ils l'auraient utilisé à des fins plus pratiques et plus hygiéniques (si tu vois ce que je veux dire...clin d'oeil).

Deudeu nous fait ensuite le coup pourri que nous faisaient les profs de gym au collège: ils demandent à Freddy et Teheiura de former des équipes, le truc trop chiant où à la fin il reste toujours les deux rebuts que personne ne veut. A l'époque du collège je faisais immanquablement partie de ces deux-là. Là c'est Philippe et Florence qui se retrouvent comme deux malins. Et Philippe (aka Philippe le roux, aka Philippe le chiant, il faut suivre parce que y'en a deux des Philou),  il est tout vexé, il digère pas cet affront, comme on le verra par la suite.

Une fois les deux équipes formées, place au jeu comme dirait Julien Lepers. La première épreuve est tellement alambiquée qu'il faut au moins 10 minutes à Deudeu pour l'expliquer. Perso j'ai rien compris, mais en gros ils devaient aller chercher une amphore avec du feu dedans, la transporter, la monter sur une échelle et allumer un truc au sommet. Y'a un truc pas clair avec le feu dans cette émission, m'est avis qu'ils ont un partenariat avec des pompiers. Ce sont les rouges, l'équipe de Freddy, qui gagnent, et leur récompense est trop chouette: ils ont le droit de rester sur leur camp. Vraiment monsieur l'Ambassadeur, vous nous avez gâtés. Les autres en revanche doivent partir dans un autre camp situé tout près de la jungle mais au bord d'une plage quand même. Tout le monde chouine parce que dans la jungle y'a des bêtes et tout, mais oh, les gars, vous êtes des aventuriers, vous êtes pas là pour filer la laine (dondondondaine). Et pis bon, vous êtes en Malaisie aux frais de TF1, pas dans le Nord Pas de Calais le Mordor, faut pas charrier.

Freddy qui découvre le campement qu'il a gracieusement gagné le droit d'intégrer s'émerveille de tant de beauté architecturale, ouah c'est trop chanmé y'a même des troncs qui font des bancs et tout. Il est limite un peu dépité de pas avoir tout pu ingéniérer (ce mot existe, si je te le dis) lui-même, mais heureusement Sara a compris sa détresse et lui commande une table pour manger. Et puis après tu nous feras un salon-salle-à-manger, des lits superposés et des petits rideaux aux fenêtres. Allez au boulot là!

Philippe-le-roux fait du boudin, il est dégouté que Freddy soit plus beau et plus populaire que lui, et surtout d'avoir été choisi en dernier. Du coup il s'engouffre dans la première brèche qui lui est offerte pour fomenter un sale coup contre toute cette équipe rouge beaucoup trop sympa et débordante de joie de vivre à son goût. En l'occurrence, il se "dévoue" pour apporter aux jaunes leurs sacs à dos, et en profite pour leur faire voeu d'allégeance, limite s'il leur demande pas l'asile politique. Avec Florence et Laurence, ils pourraient créer "L'Amicale des Judas de Koh Lanta 2014". Et à mon avis, va y a voir de nouveaux adhérents d'ici peu...

Arrive ensuite la seconde épreuve, les rouges ont trop la confiance parce qu'ils ont mangé du riz sur une table grâce à Freddy le menuisier, mais bon je vais pas te faire languir plus, en fait c'est les jaunes qui gagnent tout simplement parce qu'ils ont des plus gros muscles et pis c'est tout. Faut dire aussi que Philippe le roux il s'est pas trop foulé pour aider son équipe, il a laissé Martin et Freddy porter tous seuls une amphore sous l'eau, pas très réglo. 

"Chez les jaunes c'est le soulagement" comme dirait Deudeu, ils se tapent un bon gueuleton et en profitent pour bouffer la part de la pauvre Sandra qui est partie à l'infirmerie parce qu'elle en pouvait plus de tous ces crétins parce qu'elle se sentait pas bien. Laurent nous fait part de son avis sur la question "c'est pas un mental d'acier qu'elle a, c'est un mental de porcelaine". Ouais, alors bon Laurent c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité. Certes ce garçon a du mental, certes il a aussi des muscles, mais il lui manque toutefois un élément important qui pourra lui être fatal : la jugeotte. Je tiens quand même à rappeler que c'est le seul gars qui est tombé des poteaux parce qu'il a dansé dessus. Alors pouet-pouet Laurent.

"Chez les rouges, c'est la consternation" poursuit Deudeu dans ses platitudes interminables. Et oui, ils sont tout surpris les choupinoux (avec un x comme chou), ils comprennent rien, ils avaient pourtant du feu, une table et des bancs, tout ce qu'il faut pour gagner quoi. Philippe le roux a trop envie de faire de la stratégie, mais il est tout seul alors forcément il va pas bien loin. C'est la grosse omerta dans le reste de la bande, personne n'a envie de se prononcer sur une personne à éliminer ni se mettre d'accord avec, je sais pas, ne serait-ce qu'une autre personne, ce serait déja un début. Non, que dalle, nada, rien à se mettre sous la dent. Christina, qui passe son temps à chouiner, se plaint que c'est sûrement elle qui va sortir, mais REVEILLE TOI cocotte, passe des alliances, fait quelque chose là. Et bah NON, elle attend passive sa sentence. Et bah au final, ce qui devait arriver arriva, c'est le gros n'importe quoi lors du vote et c'est Sara qui s'en va. Quelque chose me dit que les mecs ont quand même fait une mini-stratégie de derrière les fagots, parce que sinon c'est quand même bizarre-bizarre tout ça.

MAIS à la toute fin de l'émission, gros revirement de la mort qui tue: on voit dans les images de la semaine prochaine une Sara qui a l'air de revenir dans l'aventure. Alors est ce que c'est elle qui va remplacer Sandra, qui est définitivement forfait pour l'émission? C'est bizarre, dans l'orthodoxie des choses ce devrait être Isabelle qui revient (revienne?). Ou alors les deux vont revenir? Ah j'ai hâte de voir la suite. Et j'attends avec impatience le pétage de plombs de Laurence, parce que je sais que tôt au tard ça va finir par arriver, c'est dans ses veines c'est comme ça.

Posté par Crazydiamond à 10:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

17 septembre 2014

Koh Lanta 2014- Résumé de l'épisode 1 : Du feu et des girouettes

Aaaaaaaaaaah ça y est, nous y voilà. Koh Lanta tu m'as manqué mais grave quoi. Yéyéyégnayéyéyé, et tout le toutim. Allez hop, sans ambages, ni ramage ni plumage, voici mon résumé du premier épisode.

On commence avec une mise en scène de ouf, avec un camion tout poussiéreux de la mort genre "A la poursuite du Diamant Vert" qui s'arrête en pleine brousse, deux paires de pieds qui en descendent et des silhouettes qui se fondent dans la nature. Ambiance quoi. Et qui c'est que c'est donc? Et bah figure toi qu'on retrouve les deux candidats les plus poissards de Koh Lanta, ceux qui ont TOUTES les qualités requises pour gagner, mais qui ne gagnent JAMAIS: Teheiura et Freddy. Ils ont une boussole et un cap à tenir pour rejoindre les autres. Pourquoi eux? Pourquoi une mise en scène aussi pourrie dramatique? On ne sait pas. Et à mon avis on ne saura jamais. 

Laissons un peu ces pauvres hères à leur triste sort et intéressons nous aux 11 autres motivés qui retentent le coup. On les voit arriver chacun sur sa petite barque à moteur, en train de rejoindre un plus gros bateau lui aussi spécialement choisi (comme le camion ci-avant évoqué, tu suis un peu?) pour son côté vintage-patiné par le temps, parce qu'un hors-bord-Ibiza-style-Pump-it-up c'était pas trop raccord. Au fur et à mesure des arrivants, chacun fait bien l'étonné  genre "oh Moundir", "oh Philippe", comme s'ils ne s'attendaient pas DU TOUT à retrouver d'anciens candidats là, dis donc mais quelle coïncidence. Passé ce petit moment de liesse somme toute relativement modérée, qui voit-on arriver...sur son hors-bord-Ibiza-style-Pump-it-up???? Oui oui, Denis Grognard himself, ah bah ça alors c'est fou ils sont tous venus dis moi.

Et Deudeu il est pas là pour déconner, il a trouvé une occupation d'enfer pour ses candidats, il s'est dit ça va bien les crever comme ça après je les mets à la sieste et je peux me rendre tranquille à mon spa-massage malaisien  (malais? j'ai un doute). Allez hop les petits, vous sautez hors du bateau en jetant vos sacs à l'eau (j'ai jamais bien compris pourquoi d'entrée ils devaient toujours mouiller leurs affaires, menfin ça a l'air d'être un rituel initiatique), vous me faites un petit parcours du combattant et vous jouez les équilibristes sur un bambou. Tout ça pour gagner un collier d'immunité qui entre nous est franchement vilain. A la rigueur je veux bien subir la même épreuve pour un collier Cartier, mais certainement pas pour cette horreur. Je crois que j'aurai fait comme Sandra, pas de précipitation, tranquille pépère et au final tu sais quoi? Bah c'est elle qui a gagné. Comme quoi les premiers seront les derniers, tout ça tout ça.

Ensuite les petits sont donc envoyés à la sieste sur leur camp. Là ils trouvent dans une malle vintage-patinée par le temps une gamelle vintage-patinée par le temps, des mâchettes vintages-patinées par le temps, et...oh miracle! du riz et deux trousses à pharmacie (vintage aussi etc). Ils ont dû piocher leurs accessoires chez Louis la Brocante, je sais pas.

Florence part trouver de l'eau, trouve de l'eau, revient en gueulant qu'elle a trouvé de l'eau, puis retourne chercher de l'eau et ne retrouve plus l'eau. Y'a un truc qui ne tourne pas rond chez cette fille. D'ailleurs tu noteras que c'est la seule qui porte un short en jean sur les épreuves. Genre les candidats n'ont le droit d'amener que quelques vêtements (j'ai enquêté: sourcedont UN short  et elle, cette gourdasse, elle emmène un SHORT EN JEAN. Nan mais allo quoi? T'as rien trouvé de plus inconfortable pour faire du sport, de plus antirespirant et qui sèche plus mal qu'un SHORT EN JEAN grosse maline? Bref, je m'emporte. Pendant cette quête de l'eau de tous les dangers ou presque, Isabelle en profite pour tenter une alliance de filles, et croit avoir réussi sans noter toutefois la tête de fourbe que lui font Florence et Laurence. Elle est quand même pas fine observatrice cette Isabelle. 

Pendant ce temps les gars essaient de faire du feu ("c'est la guerre du feu" comme dirait Moundir qu'est pas le dernier pour placer un bon jeu de mot) mais ça foire. C'est quand même con d'avoir tout ce riz qui tend les bras, là, tout près, et de pas pouvoir le faire cuire. Sara se lance le défi d'y parvenir, attends elle s'est entraînée comme une dingue alors c'est son moment ok? Elle y met de l'énergie, s'épuise, vexe les mecs parce qu'elle a plus de muscles qu'eux tous réunis, s'acharne, se décourage, c'est vraiment un vrai drame de la vie qui se joue là. Va t'elle y arriver? SUSPENSE.

PENDANT CE TEMPS, avec leur petite boussole et leurs têtes de vainqueurs, Teheiura et Freddy continuent leur périple direction Est-Sud-Est. Mais la nuit arrive, et, à la lumière d'une caméra de tournage opportunément placée là, ils tentent eux aussi de faire du feu, parce qu'à Koh Lanta c'est un peu un rite obligé quoi: tu fais du feu et tu bouffes ton riz et pis c'est tout. Comme Freddy est balaise en la matière, il y parvient, mais comme il est aussi un peu teubé, il arrive à l'étouffer sour un amas de feuilles vertes. Il s'en remet pas le pauvre biquet, il est tout étonné, alors que bon même moi j'aurai pas fait la connerie. Teheiura n'ose rien dire mais à mon avis il n'en pense pas moins. Du coup il est un peu vexé le Freddy, il se croyait un peu le maître du feu. Alors dès potron minet, il s'y remet alors que bon, il est censé reprendre son périple dans la jungle avec son acolyte, aussi je me pose la question: pourquoi? Je n'ai pas la réponse. Toujours est-il qu'il refait du feu, c'est trop la joie en plus il a pensé à mettre des branchages et du bois mort ce coup-ci, c'est bien mon grand tu apprends de tes erreurs. Et après, que fait-il? Bah il SE BARRE avec Teheiura, tu le crois ça? AH BAH BRAVO les gars: vous laissez brûler un feu dans une forêt en toute inconscience, belle leçon de pédagogie. Mais comme ils sont un peu fiérots de leur exploit, ils emmènent quelques braises avec eux: génial, trop pratique pour la rando, comme ça en plus ils mettront le feu à leurs t-shirts et ils finiront en torches humaines et ça fera du buzz.

De son côté Sara ne lâche pas le morceau, elle turbine, elle sue, elle est au bout du rouleau et tout le monde se fout de sa gueule mais là paf! L'étincelle! Elle est tellement contente qu'elle nous fait quelques pompes, comme ça pour le plaisir, parce que c'est une petite meuf toute simple qui fait des pompes quand elle a une émotion. Pourquoi pas hein, chacun son truc, menfin des fois ça doit pas être bien pratique quand même.

Entre temps, une petite épreuve pas du tout atroce s'est déroulée pour décrocher le totem d'immunité: il suffisait simplement de rester pendu par les bras pendant le plus longtemps possible. Trop chouette. Y'en a qui ont été torturés avec des méthodes plus douces sous des régimes dictatoriaux, enfin bon moi je dis ça je dis rien. Toujours est-il que Laurent, porté par sa maman et surtout par ses bras ,a remporté l'épreuve. Martin était son challenger et Deudeu l'a interrogé après: "Martin, c'est quoi qui a lâché en premier". Réponse: "les bras". Grand moment de journalisme de terrain.

Puis bon, voilà le moment tant attendu: la mise en place des stratégies. Laurence et Florence sont des grosses fourbes, mais en même temps elles ont un peu la gueule de l'emploi. Philippe lui essaie de sauver sa peau tant bien que mal: dans un premier temps il tente de prostituer Laurent en lui disant d'aller faire du charme aux filles, ensuite il tente l'alliance avec Sara "entre gens qui ont des muscles on se comprend", ensuite il essaie Christina "entre gens qui ont gagné 100 000 euros on se comprend" mais ça marche bof-bof. Moundir veut sortir Sandra, Isabelle croit que sa stratégie c'est du béton, Sandra et Christina, restent droites dans leurs bottes, les autres sont pas clairs, et au final c'est Isabelle qui se fait éjecter sans rien comprendre à ce qui lui arrive. Elle est toute chagrine la pauvre choupette, mais c'est la loi de la jungle ma vieille. Ceci dit, je me demande si les rumeurs selon lesquelles les émissions "All stars" sont un peu bidonées à l'avance par des alliances off ne seraient pas un peu vraies...

Bon allez, to be continued.

(Hey c'est ouf c'est mon 200ème message! champagne!)

Posté par Crazydiamond à 18:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



10 septembre 2014

I'm in the mood for dancing

Ca faisait longtemps que j'avais pas fait une petite "revue des photos officielles de candidats à un truc télévisé" à l'ancienne. Aujourd'hui si tu le veux bien, on va s'atteler à celles de Danse avec les Stars, ou DALS pour les intimes. Note bien que je ne regarde jamais ce programme (quel crédit accorder à une émission dont l'un des jurés est M Pokora?). Nan moi mon truc c'est le décryptage photo. A chacun ses passions hein.

Commençons pas le gros dossier, enfin par "dossier" tu peux entendre "nichons" si tu veux. 
Ophélie Winter:

danseaveclesstars5-5-preview-130711

Ah mais à chaque fois que je vois des poses comme ça, je fais de l'hyperventilation en réaction. J'ai tellement l'impression que cette pauvre Ophélaï est au bord de la syncope à force de rentrer son ventre que je me sens inconsciemment obligée de respirer à grandes goulées. En tous cas on est bien content de constater qu'elle a de nouveau une actualité, chose qui ne lui était pas arrivée depuis la fin de sa liaison avec MC Solaar en 2001. Dieu lui a donné la foi, son chirurgien des gros boobs, et TF1 de l'espoir. C'est beau.

Migeul Angel Munos:

danseaveclesstars5-2-preview-130708

Toi je sais pas qui t'es, mais cette pilosité incontrôlée alliée à ce noeud pap débraillé et ce pantalon peu seyant, pour moi c'est un grand rouge. Comment ça on met pas de bleu ou de rouge dans DALS? OK, une raison de plus pour ne pas regarder.

Brian Joubert:

danseaveclesstars5-preview-130707

Brian, Brian, BRIAN! Je sais bien que tu viens du milieu du patinage artistique qui n'est pas tendre pour les mecs en terme de tenues vestimentaires, et on apprécie ton effort de t'émanciper de la paillette et du strass, mais ce n'est pas une raison pour se relâcher à ce point-là. Un veston de costard-trois-pièces avec un marcel de chez Damart et un pantalon mal coupé dépareillé c'est carrément n'importe quoi. Ressaisis-toi mon grand, c'est fini de faire mumuse sur tes patins, tu es un adulte maintenant.

Rayane Bensetti:

danseaveclesstars5-3-preview-130709

OK Rayane, je, je comprends le concept: la coupe d'Elvis revisitée avec le look de James Dean featuring Marlon Brando, je dis pourquoi pas. C'est toujours sage de s'en rapporter aux valeurs sûres, et les 60's sont beaucoup plus fiables que les 80's en terme de crédibilité. Mais je sais pas pourquoi, y'a un truc qui cloche dans cette tenue. Ca me fait plus penser à un Kev Adams qui serait passé chez H&M qu'à un hommage aux décennies passées. Peut mieux faire.

Louisy Joseph:

danseaveclesstars-11-preview-130706

Tiens ils ont recruté Shakira? Pas con, en matière de danse y'a moyen qu'elle fasse des pics d'audience. Ah non c'est pas elle? C'est qui cette meuf alors? Louisy Joseph? Cogna pô comme on dit chez moi. Mais visiblement, la prod ou le photographe ont VRAIMENT envie qu'elle ressemble à Shakira, je sais pas ils doivent se dire que sur un malentendu ça peut faire illusion. Quoiqu'il en soit ma chère Louisy, je le dis et je le répète: les mains sur les hanches avec les biceps saillants n'a jamais été une position glamour. JAMAIS. Et enlève moi s'il te plait ces bracelets qui n'ont leur place qu'au Hellfest sur un chevelu à veste à patchs, et encore.

Corneille:

danseaveclesstars-10-preview-130705

Pas mal, pas mal du tout même je dirai. Mais attention hein, n'en fais pas trop non plus. Je t'ai à l'oeil, Corneille.

Joyce Jonathan:

danseaveclesstars5-6-preview-130712

Pas mal aussi. Je crois que Joyce va hériter du syndrôme Lorie et Alizée: des meufs dont personne n'avait suivi la carrière musicale de ces dernières années, mais dont le public va soudain découvrir que ce sont des bombasses une fois moulées dans un justaucorps et des collants résille.

Bon, voilà pour la revue du jour. Toutes les photos sont visibles . Cristina Cordula, si t'as besoin d'une assistante je suis à ton, service.

Posté par Crazydiamond à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 août 2014

Ceci n'est pas un au revoir

Parce que j'ai toujours un truc à dire,

Parce que j'aime bien ouvrir ma gueule,

Parce que, en revanche, j'ai jamais dit que c'était intéressant,

Parce que je suis un peu une hipster, avec 4 ans de retard ce qui est déjà une preuve en soi,

Bref, pour toutes ces raisons, je te l'avoue bien humblement: j'ai créé un Tumblr (clique clique mon ami!). Tu peux me suivre, ou pas, enfin bon tu fais ce que tu veux t'es grand. Toujours est-il qu'il sera mis à jour un peu plus souvent que ce pauvre blog.

Nan nan nan. Je te vois venir. Aussi je te le dis tout net: ça ne signe pas la mort de ce blog. Juste des fois j'ai envie de dire des conneries et en même temps ça vaut pas la peine d'en faire tout un post. Voilà voilà.

Si tu connais pas Tumblr (mais hé ho, tu viens de quelle planète?) je te précise que ça se lit de bas en haut en gros. Voilà.

Ah et pis ça fait aussi un moment que j'ai un compte Pinterest si jamais ça t'intéresse de connaître toute ma vie (attention c'est du girly là).

Je suis trop génération Y, tavu?

Posté par Crazydiamond à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 août 2014

Le traditionnel message fourre-tout de l'été

En ces temps de disette télévisuelle, où je passe le peu de temps libre qu'il me reste à mater des replays de best-of de Touche pas à mon poste (t'as qu'à voir la misère sociale dans laquelle je me trouve) ou des séries à deux balles (l'addiction des scénaristes de True Blood aux champis hallucinogènes, on en parle ou pas?), je l'affirme haut et fort: Koh Lanta me manque. Mais grave quoi. 

Allez Denis Grognard, c'est quand que tu reviens? Si tu reviens j'annule tout comme disait l'autre. On veut voir de l'aventure exotique, des corps en plein effort léchés par le soleil du lointain Orient, de la barbe hirsute, du combat animal pour un grain de riz, des stratafuges et des subtergèmes, des faux colliers d'immunité bricolés avec 3 coquillages et un crabe, rah lala rien que d'en parler j'ai de la bave au coin des lèvres.

Ah! mais aaaaaaaah! Qu'apprends-je? Qu'ouï-je? Y'a une édition 2014 qui serait en cours de préparation???? yeeeeeehaaaa!

Alors là mon gros accroche toi à ton écran: c'est une édition spéciale "Retour des candidats déchus (et deçus)". Si j'en crois ce site, on aura notamment droit au retour tant attendu de Philippe le warrior un peu flippant au coeur tendre, Florence l'énervée de la vie, Docteur Jekyll et Mister Martin (ils sont 2 dans sa tête), Sara la fille cachée d'Hulk, le mythique Moundir que je n'ai encore jamais vu en action, Laurent le mec qui danse (et se vautre) sur les poteaux, Freddy qui n'en peut plus d'essayer de gagner cette émission et Teheiura qui suit ses pas. 

Nan mais là j'ai trop hâte. A quand la diffusion? TF1, si tu me lis, réponds moi! 

A part ça, pour ta gouverne Teheiura est devenu champion de France de Barbecue. C'est fascinant.

Ah et rien à voir mais tant qu'à entamer une revue people autant y aller franco, j'apprends que Vanessa Paradis serait maintenant avec Benjamin Biolay (et a aussi une coupe de cheveux pourrie - cause ou conséquence?). Passer de Johnny Depp à Benjamin Biolay, y'a comme une rétrogradation de la vie là. 

De leur côté, la belle et la bête se séparent. Ce qui prouve bien que les contes de fée ne peuvent pas durer toute la vie.

Bon voilà c'était le post foutraque de l'été. Mais bon, Koh Lanta quoi.

Posté par Crazydiamond à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 juin 2014

Chef, oui Chef

L'autre jour j'ai découvert (mille ans après tout le monde) l'émission "Cauchemar en cuisine" et j'avoue que je sais pas trop quoi en penser. Bon je n'ai vu qu'une émission et demie donc je ne m'érige pas en spécialiste, mais d'après ce que j'ai compris, le concept est assez fendard: un employé de resto mécontent appelle l'émission pour voir son patron se faire humilier devant la France entière. Parfois c'est même le patron lui-même qui appelle et là, à part une volonté irrésistible de passer à la télé à tout prix, j'avoue que j'ai pas bien compris pourquoi.

A partir de là, débarque dans le resto, tel un chien dans un jeu de quilles, le bouledogue de la cuisine française, un chef qui gueule sur tout le monde et qui devient tout rouge et tout colère quand ça file pas droit. Et puis après, grâce à sa baguette magique et à la présence des caméras (le fameux syndrôme "Confessions intimes"), tadam tout est bien qui finit bien, le resto tourne nickel et les patrons et les employés font des petits ensemble (en gros hein).

Cette émission est donc un subtil mélange de Pascal le grand frère pour le côté "coach de vie attention je vais remettre de l'ordre dans tout ça", Super Nanny pour le côté "vous avez un patron pas sage, on va le discipliner un peu", Nouveau look pour une nouvelle vie pour le côté "on va transformer ta crêperie traditionnelle en bar lounge tendance" et C'est du propre pour le côté "tiens si on faisait quelque chose pour les cafards qui grouillent en cuisine". Bravo M6, ça c'est un recyclage réussi, vive l'écologie.

Mais bon, aussi, avec un si bon concept, pourquoi ne pas l'appliquer à plein d'autres secteurs. Y'a pas de raison qu'il n'y ait que des employés de resto qui aient la chance de voir leur patron se prendre une volée sous l'oeil des caméras après tout. Tiens j'ai un concept tout trouvé: "Cauchemar en cabinet d'avocat". J'ai de la matière si besoin... Je suis sûre que "Cauchemar au gouvernement" aurait aussi pas mal de succès.

Posté par Crazydiamond à 14:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mai 2014

Ce qu'on ne nous dit pas

Youhou me revoilà. Y'a quelqu'un? Is there anybody out there?

Si t'es un peu futé et que t'as suivi les derniers rebondissements de ce blog (avec un post par mois au max, dans les bons jours, ça va c'est pas trop dur hein) tu auras certainement déduit de mon silence radio que j'ai fini par mettre bas. Et tu as raison petit malin. Me voilà avec un petit bonhomme de presque 3 mois maintenant et c'est du full time job. Comment un être aussi petit peut remplir autant d'espace à lui tout seul, voilà un mystère de la vie qui mériterait une étude. Là où tu peux constater que ce petit caneton m'occupe bien, c'est que j'ai commencé ce post très précisément le 2 avril dernier...T'as qu'à voir comment j'ai trop du temps à moi en ce moment...

Bon alors petit bilan post-partum. Je peux déjà te dire que les cours de prépa à l'accouchement, c'est bien, mais tu te rends vite compte qu'il y 2-3 détails dont on omet (sciemment? je me pose la question) de te parler.

Par exemple, on t'explique bien quel matos il faut avoir à la maison avant l'arrivée du petit prince: un lit, une baignoire, une table à langer, etc. Oui oui, tout ça c'est bien, mais ce qu'il faudrait ajouter à la liste, et même en tête de liste, c'est LE truc qui te sauvera la vie, l'objet magique qui t'empêchera de t'arracher les cheveux (qui tombent déjà en masse suite à l'accouchement: petit effet kiss cool) : un PORTE BEBE! Depuis que j'ai découvert ce truc, je peux enfin faire tout ce que je ne pouvais pas faire avant: des courses, du repassage, manger un repas complet (même faire pipi - roooooh dégueu) etc. On l'a même testé en tondant la pelouse, je peux te dire que ça l'a calmé le petit.

Dans les cours de prépa, on t'explique aussi comment expulser le bébé de ton utérus. OK, c'est effectivement un bon début. Mais il faudrait ajouter qu'il faut aussi apprendre à l'expulser hors de la chambre parentale, et ça pour le bien être de tout un chacun. Parce qu'on ne le dit pas assez, mais un bébé, c'est over bruyant. Ca ronfle, ça bouge, ça grogne, c'est l'enfer. Ah, et ça pète aussi. Beaucoup. Bien évidemment, seule la maman entend tout ça, parce que le papa a tendance à affirmer d'un air faussement innocent au petit matin "ah bon, il s'est réveillé cette nuit? Bah moi j'ai rien entendu" (rah mais enlève ces boules Quiès aussi, père indigne).

A ce sujet, elle me fait bien rire la sage femme qui m'avait conseillé de mettre le berceau juste à côté de mon lit, pour pouvoir le reposer directement dedans après avoir allaité, une fois qu'il se serait endormi. AH AH AH! Je tiens à enterrer immédiatement ce mythe selon lequel le bébé se rendort après avoir mangé: nan nan nan. Il faut le bercer pendant des plombes en faisant des tentatives désespérées de recouchage. Après tu le reposes délicatement dans son lit, tu t'en vas sur la pointe des pieds et tu serres les fesses pour que cette fois soit la bonne. Ah oui, parce qu'aussi on t'explique qu'un bébé dort tout le temps. Ah mais que dalle! Encore un mythe à 2 balles qui a la vie dure et qui te fait miroiter un peu de temps pour toi alors qu'en fait pas du tout.

Toutefois, si après un petit passage en poussette ou en voiture (les 2 éléments-clé pour grapiller un peu de temps libre) le bonhomme s'est enfin endormi (joie!), te voilà face à un dilemne quasi-digne du choix de Sophie: que faire de ce (toujours trop bref) moment de repos? Ta tête te dit de dormir un peu car tout sommeil, même minimaliste, est bon à prendre; ton métabolisme te dit de manger un peu parce que grignoter un bout de pain debout avec un petit être de 5 kg dans le porte-bébé n'est pas ce qu'on peut aller un repas digne de ce nom; ta dignité te dit de prendre une douche parce qu'à 3h de l'aprèm tu commences à attirer les mouches; et ton subconscient te rappelle que tu as 3 tonnes de trucs à faire dans la maison et qu'il serait temps de s'y mettre feignasse (ton subconscient n'est pas ce qu'on pourrait qualifier de compatissant avec tes problèmes de mère au foyer désespérée). Bon bah allez, on va l'étendre cette 3ème lessive de la journée, et on va les laver ces biberons (des biberons, toujours des biberons...). Fucking subconscient.

Ah y'a un autre truc donc il est question durant les cours de prépa: la rééducation du périnée. C'est un truc qu'on aborde vaguement, un truc plein de mystère, on te dit juste "on en reparlera après l'accouchement". Ah mais oui, mais en fait il faudrait être plus explicite les gars hein! Ce qu'il faut dire c'est : "tu vas te pisser dessus pendant des semaines au moindre éternuement, alors t'as intérêt à le rééduquer bien comme il faut ce périnée si tu veux pas finir incontinente pendant le restant de tes jours". Comme ça c'est plus clair.

J'ajouterai par ailleurs que pour être parfaitement préparé à l'arrivée du bébé, il faudrait prévoir des cours d'enfilage de body et de dépliage de poussette, ça serait pas du superflu.

Y'a un truc sur lequel les cours de prépa ont toutefois été honnête: un accouchement ça fait mal. Oh que oui! Mais c'est aussi un jour magique, faut bien le reconnaître :-)

Posté par Crazydiamond à 17:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »