Le blog du diamant fou

20 septembre 2016

Koh Lanta 2016 - L'Ile au Trésor - Episode 4 : Où je m'ennuie un peu à vrai dire

Me revoilà, et oui si vite t'y croyais pas hein! 15 jours après mon dernier message, gros emballement du blog là.

Allez, on se fait un peu de KL pour changer? Ne fais pas cette mine blasée, je sais que tu viens rien que pour ça.

Alors pour ceux qui ont pas trop suivi, petit résumé de mes résumés (concept):

-  j'ai pas réussi à regarder le premier épisode, donc pas de riviou. Cherche pas je te dis que y'a pas,

- j'ai fait un riviou du 2ème épisode, que tu peux lire et relire en cliquant LA jusqu'à plus soif si ça te chante,

- j'ai pas fait de riviou du 3ème épisode parce que j'avais la flemme, et accessoirement un vrai métier,

- on arrive donc tranquillou au 4ème épisode qui est donc le sujet du jour.

C'est bon, tu captes ?

Episode 4 donc.

Je te le dis tout de go: pour l'instant je me fais un peu ch... devant ce KL. Les candidats sont soit niais, soit cons, soit insignifiants, voire un mix aléatoire des 3. Ne ressortent que du lot à mon sens Benoit chez les jaunes et Beryl chez les rouges, encore qu'ils sont pas loin d'être dans la catégorie des insignifiants. En plus pour l'instant personne ne veut faire de stratégie, genre c'est un gros mot. Y'a bien Laurent qui tisse sa toile tranquilou, à mon avis il va finir par nous dévoiler tout son potentiel. Mais moi en attendant je me fais iech jusqu'à nouvel ordre.

Ceci dit, il se passe quand même quelques trucs, alors let's go.

Du côté rouge, pour l'instant c'est la grosse poisse qui colle. Ils ont encore loosé l'épreuve de confort, ça a galvanisé Julie qui s'est mise à faire un speech de coach après une défaite, mais avec la voix de la Fée Clochette du Sud tu vois. On voyait clairement Benoit et Laurent se marrer comme des baleines derrière, mais ils ont fait mine de rien devant elle parce que ça lui a fait plaisir à la pauvrette.

Ceci dit, dans tous ces malheurs rouges, une éclaircie est arrivée: ils se sont débarassés de Sophie. Deudeu Grognard était tellement content qu'il leur a offert du riz pour la peine. Et dans la foulée, ils faisaient si pitié que les jaunes leur ont filé les crevettes gagnées pendant le confort, et Benoit a chassé un lézard. T'as qu'à voir la gueule du repas: une crevette, une cuillère à soupe de riz et 1/2 gramme de lézard chacun: FIESTA!

Pendant cette orgie culinaire, du côté jaune Jérémie est parti chercher l'anneau unique tel un Frodon moins épique et à peine moins poilu. Heureusement que l'avenir de la Terre du Milieu n'était pas suspendu à la réussite de sa quête, parce qu'il s'est complètement paumé le pauvre garçon. Encore un qui reconnait n'avoir aucun sens de l'orientation alors que bon, c'est pas comme s'il avait postulé à Koh Lanta, SERIOUSLY.

Jesta sa douce Pénélope l'attend patiemment sur son île en tissant sa tapisserie en faisant cuire du riz. Elle glousse dès que l'on évoque le nom de son bien-aimé, elle le suit partout, elle lui attache les cheveux, elle part en mer avec lui, elle dit à qui veut l'entendre que c'est un mec génial qui réussit tout ce qu'il entreprend, elle est toute perdue pendant son absence, et après ça elle fait style "non mais c'est juste comme un grand frère tu vois, je suis pas venue à KL pour chercher l'amour ..." (véridique). Humm hummmm... Je sais pas toi mais moi je trouverai ça pas sain DU TOUT comme relation avec un grand frère, perso la dernière fois que j'ai touché les cheveux du mien ça devait être il y a plusieurs années et encore par inadvertance. A mon avis y'a eu romance que la belle essaie d'enterrer maintenant qu'elle est avec Benoit. Pauvre Jérémie, qui va lui faire un man bun maintenant?

Après cet intermède love story, vient la seconde épreuve: celle d'imunité. Les rouges brisent le sortilège et finissent enfin par gagner. Faut dire que les jaunes se sont pas trop foulé sur ce coup-là: ils ont carrément commencé l'épreuve en marchant, pépouze. Ca n'a pas fait long feu de l'autre côté avec un Lau qui avançait comme un bulldozer. Comme le résume très bien Alexandra: les jaunes sont plus motivés pour bouffer que pour rester tous ensemble. A méditer. Ils en ont donc profité pour virer leur boulet à eux, à savoir Sandrine la relou, sans même faire de vraie stratégie tellement c'était l'évidence.

Au niveau des équipes, on est donc à égalité au niveau des effectifs. Au niveau de l'intérêt télévisuel, on est loin de ce que j'attends d'un bon KL: du sang, des larmes, des trahisons, des revirements... Allez, faites un effort les gars: je sens que y'a du potentiel (Jean-Luc, Bruno, Laurent, si vous m'entendez...).

Posté par Crazydiamond à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05 septembre 2016

Koh Lanta 2016 - L'Ile au Trésor - Episode 2 : Où je reprends du service

totem-de-koh-lanta-l-i-tresor-f04f2e-0@1x

Les mauvaises habitudes ont la vie dure: je ne poste qu'environ 2 fois par an, et essentiellement pour parler de Koh Lanta. Mais bon, à chaque fois j'ai un parterre de fans allanguis qui me supplient de reprendre du service pour bitcher sur les nouveaux candidats (oui c'est toi Maëlle, tu t'es reconnue), alors que veux-tu, je ne peux que m'incliner.

Alors la mauvaise nouvelle c'est que je n'ai pas pu voir le premier épisode because j'étais en vacances (bien méritées) et que je sirotais des mojitos avec ma cousine du Sud (oui Julie, c'est toi, namedropping de fou là). Résultat, à mon retour samedi dernier bah le replay était indispo, c'était la big loose.

DONC je sauterai directement à l'épisode 2 si tu vieux bien, même si quand même, par conscience professionnelle et histoire de m'ambiancer un peu, j'ai aussi maté les portraits des candidats pour avoir une idée de ce que j'avais loupé (ou pas).

EPISODE 2 DONC.

On commence avec Deudeu Grognard qui nous fait un petit récap de l'épisode 1, et ça c'est quand même vachement sympa pour les délaissés du replay comme moi. Je constate qu'on a donc une équipe rouge et une équipe jaune, des jeunes et des vieux, un Freddy qui traîne par là, des gens du Chnord, des gens du Chud, rien de bien neuf sous le soleil. Apparemment les rouges ont tout pété lors des 2 premières épreuves, résultat c'est une quelconque jaune qui est sortie. En plus les rouges ils sont tellement balèzes qu'ils ont déjà fait du feu, j'ai envie de dire on ajoute des chamallows et c'est le jamboree là.

Parallèlement à toute cette liesse, un mec est parti chercher un anneau unique pour les rassembler tous, dissimulé dans une "Ile au Trésor" d'où le nom de l'émission d'ailleurs. Alors j'ai rien compris au principe du trajet à faire pour trouver ce foutu truc, ça ressemble à un plan de montage Ikea mais sans les mots quoi, juste le schéma. Bon courage les mecs. Autant te dire que pour l'instant il est bien au chaud le Précieux.

Ce récap étant fait, place à l'épisode 2.

EPISODE 2 DONC (je l'ai déjà dit non?)

Ca fait à peine 5 min que je suis devant mon écran et je découvre subitement parmi les candidats une certaine Julie, de Perpignan. Là c'est le choc: on dirait un mélange d'Eve Angeli et de Gaston Lagaffe, avec une voix de petite fille  un peu gnan-gnan. Je la kiffe déjà, mon instinct me dit qu'elle nous réserve de grands moments. La pauvre choupinette pleure parce qu'elle a perdu une copine et tout, et après elle pleure parce qu'elle pourrait en perdre d'autres et tout. Alors voilà ma grande, tu vois c'est le principe de Koh Lanta: "à la fin il n'en restera qu'un", ça fait des années que Deudeu nous le répète alors il faut se faire une raison. Pleure pas, c'est pour ton bien que je te dis ça.

Après toutes ces larmes, lancement de l'épreuve de confort. La "mythique" épreuve du flambeau à allumer, dixit TF1. C'est bien de s'inventer des mythes, c'est important de développer son imaginaire. Donc finalement c'est encore les rouges qui gagnent. Les jaunes sont vénères: ils se sont emmêlés dans les fils, Lau arrêtait pas de leur crier dessus, et par-dessus ça ils se tapent Sophie, la quadra relou (un mélange de Lolo du KL précédent et de Muriel de The Island: FIGURE TOI LE MACHIN QUOI). Y'a de quoi péter un boulon, clair.

Les rouges évidemment n'en peuvent plus d'alégresse. Ils en profitent pour envoyer un des leurs sur l'ile au Trésor, en l'occurrence Yannick. Alors bon, Yannick il est garde-champêtre, et ça je respecte, forcément mon mec travaille dans les forêts. Mais Yannick il se croit aussi obligé d'en faire un peu too much, genre à se rouler dans les sous-bois à chaque plan pour rappeler qu'il est dans son élément. Nan mais mec? Enfin bon, il a beau murmurer à l'oreille des chataigners, il revient quand même bredouille.

Pendant ce temps, ses potes se gavent comme des oies parce qu'ils ont le feu, c'est buffet garni avec palourdes, riz, manioc, et tutti quanti, même que Sandrine se permet d'avoir des exigences parce que bon elle aurait bien aimé un peu de safran et d'huile de truffe pour accompagner le riz, c'est quand même un minimum quoi. Certaines têtes bien faites comme Jesta ou Amandine se disent que quand même c'est KL et qu'il faudrait rationner toute cette opulence, mais les beaufs relous machos mecs de leur équipe se marrent comme des hyènes en disant YOLO! Vu les commentaires off de Deudeu sur la question, je sens que le sujet de la bouffe reviendra sur le tapis, et là rira bien tout ça.

Les jaunes de leur côté sont dans la loose, mais ils baissent pas les bras. Déjà ils choisissent un leader pour les épreuves, en l'occurrence Lau ce qui me parait à première vue un choix judicieux. Parce que bon, jusqu'à présent et par un concours de circonstances que j'ignore, ils avait Bruno en leader, ce qui reste une énigme pour moi. C'est un peu le mec le moins charismatique de l'émission. En plus il est du genre à sortir des poncifs de vieux relou du type "de nos jours, y'a pas beaucoup de choses qui intéressent les jeunes", sérieux. Benoit a la bonne idée de l'emmener à la chasse aux chauves-souris: en 2 secondes ils les a fait fuir et y'a plus rien à becqueter. Bravo le veau. Enfin, il arrive à faire du feu et finalement il abandonne l'affaire au moment où y'a des braises. Le gros WTF ce mec, franchement. Heureusement qu'un "jeune" était là hein: Benoit a sauvé le coup en ravivant la braise. Les jaunes ont donc enfin le feu, mais toujours pas de chamallows.

Sur ces entrefaites somme toute peu intéressantes, arrive la 2ème épreuve, celle où en gros il faut sauter pour attraper des trucs et où seuls les mecs y arrivent. Dites moi, c'est qui exactement qui préparent les épreuves? Ah oui, des mecs. Ce coup-ci les jaunes gagnent enfin. Joie.

Les rouges vont au conseil et là on a droit à un grand moment de machisme décomplexé où en substance il en ressort que les filles c'est bien si elles participent à la vie du camp, mais si elles pouvaient en fait fermer leur gueule et se laisser éliminer sans rechigner ce serait aussi bien quoi. Le pauvre Jérémy, auto proclamé génie du stratège parce qu'il joue à la Playstation (seriously?), essaie bien d'apporter sa pierre à l'édifice du féminisme en rappelant qu'il fait la bouffe pour tous ses coéquipiers parce qu'il a été éduqué "aussi bien pour faire des tâches d'hommes que des tâches de femme". OK mec, merci de ta participation. Maintenant tu pourrais développer un peu stp ce que tu entends exactement par "tâches de femme"? Ca m'intéresse. Bref, ça m'a tellement gonflé (et je sens que j'en ai pas fini avec J-Luc et Freddy à ce sujet) qu'on en oublierait presque que la pauvre Amandine a été éliminée à l'issue de ce conseil.

Voilà pour ce petit récap, je te dis pas à bientôt, Dieu seul sait quand je serai de retour sur ce blog même si je vais essayer de suivre un peu ce KL qui me parait bien parti. Viens faire un tour au cas où.

Bisous les lapins.

Ah au fait : SCOOP! (ou pas?): Jesta et Benoit sont en couple. Et ouais!

SCOOP bis (ou pas?) : Laureen et Romain de l'émission précédente aussi. Qui l'eut crû Lustucru?

Posté par Crazydiamond à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 février 2016

Koh Lanta 2016 : Revue des candidats

Ohé Ohé Capitaine abandonné, me revoilà, back to blog!

C'est un miracle inexpliqué : ce blog laissé en friche par mes soins peu attentifs commence à avoir une vie autonome: j'ai en moyenne 30 à 40 visites par jour alors qu'il ne se passe RIEN ici. Enfin quasi rien quoi. J'ai donné vie à un monstre qui deviendra peut-être un jour incontrôlable.

En attendant mon pote y'a Koh Lanta qui reprend du service, et du coup moi aussi, évidemment, obligé. Aaaaah je la sens bien cette nouvelle saison de KL, je la sens TRES BIEN même.

twitter_avatar_

Allons, je ne te fais pas languir plus longtemps: voici ma sempiternelle revue des candidats, mais cette fois-ci je juge sur pièces au lieu de juger à l'emporte-pièce (poésie, allitération en "pièce", je suis en forme aujourd'hui).

Let's go mon poteau, bitchons un peu sur nos valeureux aventuriers (attention SPOILERS si t'as pas vu le 1er épisode, mais en même temps qu'attends-tu hein?).

Commençons par les jaunes si tu veux bien, les Kakahopo. Si tu sais plus à quoi ils ressemblent, clique donc là un coup. J'ai la flemme d'insérer des photos.

Marius

Celui qui a composé toute cette belle équipe de mercenaires. Sosie non officiel de Yves Saint Laurent jeune, il a déjà les dents bien longues et sent le scoutisme bon teint à plein nez. Mentalité héritée du cyclisme: la gagne et la perfidie (ouh je vais me faire des amis là). A mon avis il faut s'en méfier de ce jeunot.

Nicolas

Pour l'instant je suis mitigée sur le sujet. Le bellâtre sympa, on a déjà vu, ça a donné du Sébastien qui a fini en eau de boudin sur KL Johor. En plus il commence à s'acoquiner avec l'insupportable Romain, il ne semble pas très regardant sur ses affinités. Je t'ai à l'oeil, Nicolas.

Cecilia

La danseuse qui va tout défoncer sur les épreuves d'agilité. Elle fait preuve de lucidité sur le cas Romain, ce qui me fait craindre pour sa longévité dans l'équipe: si elle s'oppose au mâle alpha, elle risque d'en payer les pots cassés.

Romain

La grande gueule relou, l'enfant hyperactif qui n'a jamais été canalisé, toute une éducation bâclée. Il va faire la pluie et le beau temps dans son équipe, jusqu'à ce que ses idées de merde comme grimper sur un cocotier de 20m pour cueillir des fruits pas mûrs finissent par agacer ses coéquipiers. Ou finissent par l'envoyer à l'hosto, c'est selon.

Gabriel

"Inspecteur de police dans un aéroport, Gabriel est aussi toiletteur pour chien" (sic). Ca ne s'invente pas. On peut aussi ajouter qu'il est belge et qu'il a une coupe de merde. C'est beaucoup pour un seul homme.

Carine

Pas trop d'infos pour l'instant mais elle sent le fusible qui saute au premier conseil à plein nez.

Amir

Le sage lent et patient. Il a grandi dans une sorte de kibboutz en communauté hippie, il va peut-être se transformer au fil des épisodes eu gourou spirituel touché par la spiritualité et détaché des choses matérielles de ce monde comme les savons ou les steaks-frites. En tous cas il a l'air moins relou que Marc l'année dernière, c'est déjà ça.

Carole

La sportive sur le retour, surmotivée, sèche comme une vieille figue mais avec la gniaque des premiers jours. Il fut un temps où elle cherchait le frisson de l'amour sur TF1, maintenant elle cherche le frisson de l'aventure toujours sur TF1. Si elle cherche une nanny, un bon plan relooking ou une maison, elle peut aussi sonner chez M6.

Karima

La femme de fer un peu plus souriante que notre bonne vieille Chantal. Elle aime l'ordre et la discipline, elle va peut-être réussir à canaliser Romain qui sait?

 

Poursuivons maintenant avec les jaunes, les Kawaï.

Wendy

Posée et lucide dans sa tête, pour l'instant elle me plait bien. Cette pauvre équipe jaune a besoin de leadership, et elle semble toute désignée avec Huw pour cadrer leurs camarades.

Céline

La maman cachée d'Audrey Lamy. Elle vit seule dans le Morbihan avec ses chiens avec sa fille. Ca me rappelle quelqu'un cette histoire... Pas très charismatique pour l'instant, et un certain potentiel relou.

Julien

Le menuisier incapable de manager la construction d'une cabane, le ronfleur qui dort dans une caisse en métal, c'est un peu le François Pignon de l'aventure. Il a déjà une barbe de 3 mois, à la fin on lui verra plus que les yeux.

Pascal

Le beauf décomplexé, promoteur immobilier dans le Sud, papa poule...n'en jetez plus. Il nous promet de beaux moments Nutella lui, une bonne tête de vainqueur, je vais suivre son parcours avec beaucoup d'intérêt...

Lolo

La pile électrique insupportable, j'en peux déjà plus, si on passait directement au moment où elle se casse ? Parce qu'on ne va pas me faire croire qu'elle va aller sur les poteaux, hein, soyons sérieux...

Alain

Il sent bon l'Ossau-iraty et le piment d'espelette, un certain potentiel de sympathie mais il faut voir s'il a l'endurance requise pour supporter non seulement les conditions de vie difficiles de KL, mais aussi et surtout la fougue insolente des plus jeunes.

Huw

Mon chouch' so far! Il vient de ma région, il est beau, il est charismatique, il est futé. Perfect.

Laurence

Première éliminée, pas de bol. Elle fait l'étonnée en interview, en attendant c'est qui qui a lâché le bambou dans la première épreuve et qui est tombée dans la deuxième? Y'a un moment, faut faire son introspection hein.

Charlie

Parcours de vie à gros potentiel lacrymal, coupe de cheveux qui donne envie de pleurer aussi. Vendredi dernier, personne n'était Charlie suite à son abandon un peu lâche. Y'a polémique sur cette histoire, menfin en attendant elle est plus là donc n'en parlons plus.

 

Finissons avec les outsiders:

Cassandre

La jolie pépette qui s'aime beaucoup sur Instagram, elle prend la place qu'occupait Manon l'année dernière. J'espère quand même qu'elle tiendra mieux la route. Sous ses airs de greluche, elle a eu du nez en se désolidarisant du groupe. Attendons de voir comment se passera sa réintégration.

Steve

Chaque année c'est pareil, y'a des mecs qui postulent à KL et qui savent pas nager. Bah cette année c'est Steve. D'entrée tout le monde connait sa kryptonite, et c'est jamais bon pour la suite. D'un autre côté il est marrant et il sait trouver à manger dans la jungle farouche et sauvage, s'il manoeuvre bien il pourra tirer son épingle du jeu. Et pis il est malin: il a réussi à s'éclipser 2 jours pépouze avec Cassandre sur une île déserte. Balèze.

Laureen

La petite veinarde réserviste qui a réussi à se faire sa place au soleil gràace à Charlie. On l'a à peine aperçue, mais d'après son profil c'est une cannoise à caniche qui n'est jamais trop sorti de chez elle. Ca promet des instants chochottes savoureux.

 

Voilà, voilà. Suite au prochain épisode amigo.

Posté par Crazydiamond à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 octobre 2015

Et sur un air de salsa...

Oyez Oyez braves gens, voici venu le temps des strass et des robes à franges.

Avant de te faire prochainement un petit point spécial Miss, intéressons nous pour le moment aux candidats à la danse des canards et autres dandinages télévisuels. Oui, je parle bien sûr de Danse avec les stars ou DALS pour les pressés.

Les photos officielles, oui OFFICIELLES, tu te rends compte, des candidats viennent de paraître dans la presse (enfin si tu englobes Télé Loisirs parmi la presse évidemment). Alors, comme l'an passé, je te propose une petite revue des photos des candidats.

Montre moi quelles paillettes tu portes, je te dirai qui tu es.

Commençons par les candidats que je connais, ça ira vite y'en a que 4.

Djibril Cissé:

DC

Un petite veste en satin duchesse et un noeud pap glitter pour s'acheter une DALS credibility, je dis OK. Mais avec cette petite crête péroxydée et ces tatouages aux mains, on n'est pas dupe Djibril: fouteux un jour, footeux toujours. Et WTF cette braguette?

Samia de Plus belle la vie:

FC

Elle a probablement un vrai nom mais personne ne le retiendra jamais. Au vu de cette photo, je dirai que la robe à paillettes avec découpe cagole n'est pas assumée: jambes serrées, jupette mal ajustée, bustier modèle mémère, cheveux qui cachent ce qu'ils peuvent. Je te comprends, Samia, on ne devrait humainement pas faire porter ce genre de tenue à des être humains, hormis peut-être à Paris Hilton mais elle l'aura bien mérité.

Thierry Samitier:

TS

Cette coiffure, cette chemise et ce noeud pap ... c'est une horreur. Mais bon là ça passe, c'est Thierry Samitier et on l'aime bien. Et puis c'est toujours mieux que les pulls jacquard et les pantalons à velours côtelé vus dans Nos Chers Voisins.

Vincent Niclo:

VN

Vincent Niclo, le frisson d'amour inavoué des ménagères de plus de 50 ans qui regardent Michel Drucker. Je dis pas mal, chemise classe et mèche défiant les lois de la gravité, OK. Quelque chose à faire quand même sur les trois poils du décolleté et la stache naissante peu seyante.

* * *

Bon, à partir de là, on tombe dans le grand inconnu. C'est le casting de "Danse avec des gens qu'on sait pas trop qui c'est mais bon on a qu'à dire que ce sont des stars peut-être que ça passera".

EnjoyPhoenix:

EP

Apparemment elle est super connue par ceux qui connaissent. Ce n'est pas mon cas. Quoiqu'il en soit je constate qu'elle est en infraction avec la législation sur les couleurs interdites en matière de vêtements pour adultes. Ceci ajouté à des franges indéfinies et à des paillettes turquoise, j'aurai juré qu'elle était embauché pour jouer la Reine des Neiges, mais en fait non.

Loïc Nottet:

LN

Quelqu'un connaît cette personne? Quoiqu'il en soit, ce look dépareillé ne fonctionne pas. Cheveux gominés, perfecto trop propre, chemise trop grande, pantalon de costard mal coupé, je dis non. En même temps, on me dit dans l'oreillette qu'il est belge et qu'il a fait l'Eurovison, ceci explique cela.

Olivier Dion:

OD

Apparemment, rien à voir avec tu sais qui, mais il est quand même canadien et il fait des comédies musicales alors j'ai un doute. Quoiqu'il en soit, moi j'adore les pois et la cravate rouge alors il rattrape un peu le handicap de son nom. En revanche, pénalité pour les bracelets ethnico-fashion et pour le regard de bellâtre.

Priscilla Betti:

PB

Encore un nom que j'ai dû googlisé pour avoir des infos. Sa page Wikipédia nous informe qu' "elle est connue pour ses tubes Quand je serai jeune, Cette vie nouvelle, Regarde-moi (teste-moi, déteste-moi), Tchouk tchouk music, Toujours pas d'amour et Bric à brac." et qu' "elle n’a pas de lien de parenté avec le compositeur Henri Betti et l'artiste lyrique Freda Betti". Ca c'est du CV.

Sur le fond, même remarque que précédemment pour la robe à franges, et combo perdant avec ce déhanché qui relève plus de la scoliose que du sexy.

Sophie Vouzelaud:

SV

Mais c'est qui ces gens à la fin? Ce serait donc la 1ère dauphine de Miss France, la Poulidor des podiums. Alors comme ça les Miss n'ont pas le droit de poser topless même cachées derrière une grosse jambe, mais elles ont le droit de montrer leur nombril et d'arborer un brushing de l'espace des années 60 en toute impunité? Seriously.

Véronique Dicaire:

VD

Encore une canadienne, encore une robe à frange, encore des couleurs inadmissibles. OLD! Et que dire de cette mèche qui vole alors qu'aucune frange de la robe ne bouge? N'est pas Beyonce qui veut en terme de cheveux au vent.

* * *

Hors catégorie:

Vincent Ournac:

VO

Beau gosse, classe, je valide. (Il a pas un petit air de Nikos maintenant qu'il est tout fin?)

Fauve Hautot:

FH

Je l'aime bien Fauve, elle est cool, mais elle est toujours toute tordue c'est pas possible une pose pareille.

Jean-Marc Généreux:

JMG

J'ai regardé ces chaussures et ...AAAAH! MES YEUX!!!

* * *

Voilà voilà c'est tout pour aujourd'hui. Maintenant je retourne bosser et tu devrais en faire autant, chenapan.

24 juillet 2015

Koh-Lanta 2015 : Prespectives pour la finale

Bon mon chaton, je n'ai pas été bien régulière dans mes résumés de KL ces derniers temps, mais que veux-tu c'est la vie. Quoiqu'il en soit ce soir c'est la dernière émission, the last one, la finale.

Pas de surprise pour les épreuves, mais je te fais quand même un récap au cas où. On commencera comme chaque année par l'épreuve d'orientation. Et comme chaque année y'a au moins un candidat qui va faire genre il était pas au courant et qui ne saura pas se servir d'une boussole. Ca ne manque jamais. Un minimum de préparation les gars, mince, c'est la base quoi. Heureusement que Sebastien n'est plus là, vu qu'il faut déjà l'assister dans chaque tâche de la vie quotidienne, là livré à lui-même avec une boussole il aurait fait un burn out le pauvre biquet.

A la suite de ça, un candidat sera éliminé et les trois derniers disputeront la fameuse épreuve des poteaux. Tiens, si tu veux un peu de lol, voilà Deudeu Grognard qui s'essaie aux poteaux, grosse mise en abîme avec une bonne dose de ridicule.

Le dernier à rester debout sur les poteaux aura le droit de choisir lequel de ses potos (jeu de mot, blague, rire) il peut emmener avec lui en finale.

Et là, magie de la tévé, on se retrouvera en plateau avec un Deudeu Grognard tout pimpé et des candidats tellement remplumés et rasés de frais qu'on croira être dans une dimension parallèle où les gens qu'on a connus ne sont plus tout à fait les mêmes. On découvrira alors pour lequel des deux candidats restant le jury final a voté. Comme le jury final est composé des autres candidats éliminés, t'as intérêt à ne pas avoir planté trop de couteaux dans le dos sinon t'es chocolat. C'est comme ça que Claude s'est toujours fait bananer.

Ceci étant rappelé, je te livre ma petite analyse perso des chances de succès des 4 candidats encore en lice de gravir chacun des échelons menant aux 100.000 € en jeu.

 

1/ Chantal: la mégère non apprivoisée

  • Chances d'aller sur les poteaux: 30 %. Chantal, en théorie c'est un mental d'acier dans un corps d'acier. N'empêche qu'elle n'a remporté aucune épreuve individuelle si ce n'est celle de la dégustation de gros vers dégueu en binôme avec Sébastien. On a pu voir aussi la semaine dernière qu'elle s'emmêle vite les pinceaux et que malgré tout la fatigue commence à se faire sentir. Tous ces facteurs minimisent naturellement ses chances de succès dans une épreuve d'orientation.
  • Chances d'aller en finale: 80 %. Elle a le mental suffisant pour tenir longtemps sur les poteaux. En plus avec deux hommes fous d'amour pour ces beaux yeux, à savoir Marc et Bruno, elle multiplie naturellement ses chances d'être choisie pour aller en finale.
  • Chances de remporter la finale : 10%. Elle a multiplié les ennemis et les rancoeurs dans le jury final, il y a donc peu de chance qu'on vote pour elle. Elle aurait peut-être une chance si elle se retrouve face à Marc, qui lui aussi a planté quelques couteaux dans le dos. Ce serait alors pour le jury final comme choisir entre la peste et le choléra de mon point de vue, menfin il faudra bien qu'ils votent pour quelqu'un.

 

2/ Marc: le gourou donneur de leçons

  • Chances d'aller sur les poteaux: 80 %. Il est archi préparé, il doit connaître les boussoles comme sa poche, sinon il s'orientera grâce au vent et à la mousse des arbres. Il y a de fortes chances qu'il remporte cette épreuve haut la main. Le seul aléa serait qu'il arrive sur un spot déjà squatté par un autre candidat et qu'il se fasse chourrer le poignard sous son nez, ou qu'il accuse un gros coup de fatigue. Je crains quand même qu'on ne voit encore sa gueule jusqu'à la fin de l'épisode, ce qui n'est pas trop pour me plaire parce qu'il commence à sérieusement me sortir par les trous de nez.
  • Chances d'aller en finale: 50 %. Disons qu'il est bien possible qu'il remporte l'épreuve les poteaux, auquel cas la place en finale est évidemment assurée. Mais s'il ne remporte pas l'épreuve, il est quasi  certain que Melissa ne le choisira pas, et assez peu probable que Bruno ou Chantal les deux tourtereaux le choisissent au détriment de l'élu de leur coeur.
  • Chances de remporter la finale : 10%. Comme Chantal il s'est fait pas mal d'inimitié parmi les membres du jury final, et n'a donc que peu de chance de remporter des votes, sauf comme je le disais s'il est face à Chantal ce qui me parait peu probable.

 

3/ Bruno: le traître tranquille

  • Chances d'aller sur les poteaux: 80 %. Il est calme, posé, il est pas tombé de la dernière pluie et il sait probablement s'orienter correctement. Il y a donc de bonnes chances qu'il gagne son ticket por les poteaux.
  • Chances d'aller en finale: 90 %. S'il ne remporte pas l'épreuve des poteaux, il reste quand même assuré d'être choisi par l'un de ses congénères pour aller en finale. Je ne vois pas trop lequel d'entre eux ne choisirait pas Bruno, mais je laisse une marge de 10 % parce qu'avec KL on ne sait jamais après tout.
  • Chances de remporter la finale : 80%. Il a cultivé quelques rancoeurs dans le jury final notamment Jeff et Jessica mais globalement c'est le mec que tout le monde respecte. Il est donc fort probable qu'il remporte KL s'il arrive en finale, sauf s'il est face à Melissa qui à mon avis ratissera plus de suffrages que lui.

 

4/ Melissa l'outsider impromptue

  • Chances d'aller sur les poteaux: 50 %. Elle est face à 3 sérieux concurrents et on peut quand même dire que sa place parmi les 4 derniers tient plus du hasard que de la performance. Elle est toutefois assez maline et rapide à la comprenette, ce qui fait qu'elle pourrait tirer son épingle du jeu à l'orientation.
  • Chances d'aller en finale: 10 %. Si elle ne remporte pas l'épreuve des poteaux, il n'y a quasiment aucune chance que l'un des trois autres candidats la choisisse pour aller en finale. Allez, à toi de jouer Melissa, donne tout je crois en toi t'es ma chouch'!
  • Chances de remporter la finale : 80%. Elle n'a jamais trahi, elle est restée droite dans ses bottes, tout le monde l'aime bien, il y a donc de bonnes chances qu'elle gagne KL si elle est dans les 2 derniers. Toutefois face à Marc un vote des ex-jaunes pourrait lui être défavorable, et face à Bruno les votes pourraient être partagés, ce qui laisse une marge d'erreur de 20 % selon moi.

 

Voilà, voilà, verdict ce soir!

Posté par Crazydiamond à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 juillet 2015

Koh-Lanta 2015 : Episode 10 : j'ai repris le fil

Allez, un bon vieux résumé à l'ancienne mon ami.

Mais d'emblée, je pousse un coup de gueule. Oui je le dis haut et fort, Christophe TU N'ES PLUS MON CHOUCHOU. Tu es fainéant, de mauvaise foi, égoïste et inutile. Je te remplace par ... euh... tiens par qui? Difficile d'avoir des chouchoux cette année, disons que mon côté féministe aimerait bien voir Mélissa ou Jessica en finale, mais bon vu le contexte je n'y crois guère. Encore que Jessica a manifestement des ressources cachées. Allez, go girls! Oui allez, même Chantal parce que je suis sûre qu'au fond du fond elle a bon fond.

Revenons donc sur cet épisode 10 qui peut se résumer à:

1. Les candidats ont faim

2. Marc pète un boulon

3. Jeff est une tête de con.

Rien de bien neuf sous le soleil tu me diras. Certes.

On commence donc par le debrief du conseil précédent. Alban et Cédric les ennemis d'hier sont devenus les papys joueurs d'échec d'aujourd'hui, profitant tranquilou du confort de l'île des éliminés pendant que Corinne, qui a pris 10 ans rien qu'en mettant des lunettes, les regarde en faisant des mots croisés ou que sais-je. Et là oh my god ils voient arriver Charlaine et Nessim, c'est trop guedin. Cédric qui a perdu sa place dans l'aventure en tentant de mettre en place des stratégies gagnantes pour ses coéquipiers ex-jaunes doit se dire que c'était bien donner de la confiture aux cochons finalement.

Pendant ce temps chez les crève-la-dalle, la première épreuve s'annonce. Et c'est une épreuve bien con mais récurrente dans KL: le bain de boue. Elle n'a strictement aucun intérêt d'un point de vue aventuresque mais présente néanmoins l'avantage de permettre des gros plans sur les soutiens-gorges des filles qui s'enduisent de boue. A ce petit jeu de qui se sera le plus enduit, c'est Marc qui gagne. Il avait un avantage aussi faut dire par rapport aux autres: des neurones. J'ai beau ne pas supporter ce type fat et imbu de lui-même, je dois bien admettre qu'il est loin d'être idiot. Jeff est dégouté de pas avoir gagné, bah oui mon grand mais c'est la vie hein. Il est mauvais perdant et fait du boudin, un cerveau de 6 ans et demi dans le corps d'un beauf de 32 ans.

Pour le gagnant la récompense est comme d'hab de la bouffe, et cette fois il peut la partager et du coup Marc choisit Bruno parce qu'à ce stade du jeu c'est ce qui ressemble le plus à un ami pour lui. On a donc droit à nos 10 minutes hebdomadaires de porn food, où on voit deux mecs couverts de boue s'extasier devant un morceau de boeuf, pendant que les autres aventuriers sont en pleine crise de famine parce qu'en l'absence de Marc ils sont pas foutus de se trouver à manger.

Dans le même temps des stratégies commencent à s'organiser. Il reste 3 ex-jaunes pour 5 ex-rouges, ça fait un mauvais ratio. Et là ça fait tilt dans le cerveau de Jeff: hé mais dis donc, si on est 5 ex-rouges, on peut pas tous aller dans le carré final. Et bah non mon petit Jeff, c'est sûr. Pour lui c'est clair il faudra virer Chantal. Pour Bruno c'est inadmissible parce qu'il est un peu love de Chantal au fond, mais il la joue poker face devant Jeff parce que c'est un amour inavouable. Tu vois venir l'embrouille ou pas là? Attends ça arrive.

Mais avant ça, place à la deuxième épreuve, un autre classique de KL: le parcours du combattant. Sébastien est à donf, c'est un peu l'épreuve de sa vie, sauf que pas de bol c'est finalement Jessica qui la gagne en finale face à cet éternel Marc. Sébastien est dépité, il essaie encore d'attraper cette foutue corde alors que l'épreuve est finie depuis 1000 ans. Melissa est dépitée parce qu'elle aurait bien voulu gagner pour une fois, mais en fait nan elle est arrivée dernière des filles. Jeff est dépité parce qu'il s'est fait devancer par Marc. Marc est dépité parce qu'il aurait voulu s'assurer l'imunité vu qu'il a toujours pas de potes à qui s'allier. Y'a que Bruno et Chantal qui ferment leur gueule, parce que leur amour secret les rend plus forts.

De retour au camp dans cette ambiance sinistre, un orage s'annonce. Marc jubile, il s'est construit une cabane cachée pour lui tout seul avec des réserves de bouffe et un feu de camp, et il est bien content que tous les autres soient sous la pluie. Mais ça lui suffit pas, lui il voudrait en plus qu'un typhon éclate, et qu'il chopent tous le choléra, et qu'un nuage radioactif survole le camp, et qu' en plus ils soient obligés de se manger des membres pour survivre. Là on pourra voir qui est un vrai aventurier nom de nom. Mais bon, finalement Marc arrête de faire l'enfant et revient de sa cachette avec plein de bouffe pour tout le monde, c'est un peu Jésus qui revient parmi les siens distribuer des petits pains. Et pis dans la foulée il part à la pêche et il ramène plein de trucs, c'est un miracle. Du coup Jeff se sent obligé d'y aller aussi, parce que bon, il a une réputation de chasseur au harpon à assurer. Mais il rechigne un peu, la mer est trop mouillée et le vent est trop venteux alors finalement il rentre bredouille la queue entre les jambes.  Pour ajouter à l'humiliation, Marc repart pêcher dans la foulée et ramène encore plein de trucs. C'en est trop pour Jeff, il fulmine dans son coin et visiblement sa colère n'est toujours pas retombée à ce jour.

Sur ces entrefaites, place au conseil. On ne sait pas trop qui est en danger et qui ne l'est pas, c'est un peu le flou artistique. Christophe, qui vit un peu son KL tout seul dans son coin et dont on n'entend jamais parler sauf lorsqu'il est question de bouffe, vote solo contre Melissa. Jeff et ses drôles de dame Melissa et Jessica votent contre Marc, parce que c'est vrai qu'on en a un peu marre de voir sa gueule. Et là, gros twist de la mort qui tue mais qu'on avait un peu vu venir quand même: Marc, Sebastien, et les deux tourtereaux Chantal et Bruno votent contre Jeff! Marc parce que c'était sa meilleur chance de rester, Chantal parce qu'elle s'énerve toute seule, Bruno parce qu'il veut sauver sa douce, et Sébastien on sait pas trop ce qu'il fout là mais toujours est-il qu'il réussit subtilement à faire son trou dans ce nid d'ex-rouges. Bien évidemment Jeff fait un sermon à Bruno sur l'honneur bafoué, alors que bon c'est quand même lui qui a vendu son pote Alban quelques épisodes plus tôt ne l'oublions pas. D'ailleurs petite parenthèse pour Jeff: pour quelqu'un qui se prenait pour le Real Madrid en terme de condition physique, pour un mec d'honneur et pour un chasseur au harpon hors pair, j'ai envie de dire que y'a erreur sur la marchandise là. Il a jamais remporté une épreuve individuelle, n'est pas foutu de ramener du poisson quand il faut, et a trahi son pote dans les belles largeurs au moment des ambassadeurs. Clap, clap, clap, beau parcours Jeff. Donc bye bye le marseillais.

Ce départ de Jeff chamboule tout l'échiquier une fois de plus, et une alliance des vieux contre les jeunes s'annonce. To be continued.

Posté par Crazydiamond à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 juin 2015

Koh-Lanta 2015 - Episodes je sais plus combien j'ai perdu le compte

Aaaaaaaaah!!!!! La dernière fois je me lamentais de l'ennui de KL 2015, et ben je dois dire que les derniers épisodes ont dépassé toutes mes espérances. Je dirai même: BEST SAISON EVER!!! Du sang, des larmes, de la trahison, des revenants inattendus, tout ce que j'aime.

Alors bon, du coup vu le retard de post que j'ai pris ça va être compliqué de te faire un résumé exhaustif. On va plutôt faire dans le condensé anarchique si tu veux bien.

Pour résumé ces dernières semaines, on peut dire en gros qu'on a eu vécu une réunification qui s'est passée sous les meilleurs auspices télévisuels.  Vise un peu: d'un côté des jaunes qui font de la stratégie fine, menée par le perfide Cédric. De l'autre des rouges qui sont au niveau - 10 de la stratégie et qui sont tellement naïfs qu'ils en deviennent presque touchants.

D'emblée Cédric, à force d'embrouillaminis et de belles paroles, réussit à convaincre Jeff aux ambassadeurs que son meilleur allié, à savoir Alban, est en réalité son meilleur ennemi et qu'il faut l'éliminer. Jeff, qui sent quand même un peu l'embrouille mais qui veut faire plaiz' à Cédric au nom d'une amitié de 2 secondes trente en début d'aventure au détour d'un bunker, finit par vendre ce pauvre Alban. CA COMMENCE BIEN. Jeff la grande gueule, qui est le premier à réclamer des votes au mérite, plante quand même un poignard royal dans le dos de son copain. Du coup grosse ambiance lors du retour sur le camp, Alban qui est encore le moins idiot des rouges en terme de stratégie a rapidement compris que Cédric avait habilement mené sa barque. Il est sympa Alban, il en veut même pas à Jeff, après tout c'est pas sa faute s'il a une intelligence limitée.

Pendant ce temps Margot s'est fait une entorse à la cheville et est définitivement forfait. Christophe-chouchou qui était parti revient donc dans la course, et réussi l'exploit de se faire oublier. C'est assez rare pour être noté.

Puis Jeff qui définitivement est une buse, décide de faire à nouveau confiance à Cédric pour éliminer quelqu'un lors du conseil. Genre ça lui a pas fait tilt que Cédric lui ai déjà menti comme un pinocchio lors des ambassadeurs. Et genre ça lui a pas fait tilt non plus que Cédric lui conseille de voter Sébastien, alors que tout le monde aime Sébastien et qu'il est difficilement compréhensible que son équipe ait envie de le virer. Et surtout ça lui a pas fait tilt de tenter de s'associer avec Christophe-chouchou pour mener une contre-stratégie. Visiblement y'a pas grand chose qui fait tilt dans la tête de Jeff. Ni dans celles des rouges en général d'ailleurs, maintenant qu'ils n'ont plus Alban ils sont comme un poulet sans tête. Et donc tout ça pour en venir au fait que Cédric visait en réalité l'élimination de Jeff, ce qu'il a obtenu grâce à un vote unanime des ex-jaunes.

Mais l'épisode suivant, tadam!!! Retournement de situation de la mort qui tue: Jeff revient après abandon médical de sa meilleure ennemie Corinne. Comme quoi elle a servi à quelque chose finalement celle-là. Jeff qui a le cerveau d'un enfant de 6 ans fait le mec qui boude et qui ne veut plus parler aux judas qui ont conspiré pour son élimination. Ca donne une ambiance top moumoute sur le camp. Il fomente sa revanche en organisant un vote contre Cédric, et ça finit par marcher puisqu'il quitte l'aventure sur collier d'immunité de Melissa. Tiens d'ailleurs je me rends compte que j'étais tombée assez juste sur Cédric dans ma revue des candidats, comme quoi je dis pas toujours que des conneries.

En définitive, avec le départ de Cédric on a donc égalité numérique entre ex-rouges et ex-jaunes. Ce qui devient intéressant à ce stade du jeu.

Mais pour pimenter un peu tout ça Deudeu nous refait le coup des épreuves en binome : tu gagnes à deux, tu perds à deux.  Et à ce petit jeu-là c'est Nessim et Charlaine qui finissent pas faire eux aussi leurs bagages lors du dernier épisode.

Ca va, t'as tout suivi jusque là? Bravo.

Il nous reste donc en lice:

- Jeff la grande gueule au petit cerveau, un mélange de Claude et de Moundir,

-Chantal l'ours polaire, qui a reçu un vote mystérieux contre elle lors du dernier conseil: point qui reste à élucider,

- Sébastien le mec qui sert à rien à part faire joli et manger du sucre,

- Bruno le discret qui mène sa barque pépouze, m'étonnerait pas qu'on le retrouve sur les poteaux celui-là,

- Christophe-chouchou qui profite de la moindre occase pour bouffer, même s'il s'agit d' un oeil de barracuda ou de vers des cocotiers, à se demander ce qu'il est venu foutre dans KL,

- Marc l'égocentrique qui confond fomenter des alliances d'intérêt avec le fait d'avoir des potes,

- Jessica la guerrière qui se réveille,

- Mélissa la petite maline qui comprend tout mais qu'on n'écoute jamais.

Ca sent bon pour la suite tu trouves pas?

Posté par Crazydiamond à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 juin 2015

Koh-Lanta 2015 - Episodes 5 et 6: le désespoir

Bon, mon petit chaton, je te le dis comme je le pense: cette saison de KL est d'un ennui mortel. D'où mon manque d'entrain à te faire des résumés, ceci conjugé à une flemme congénitale incurable qui me pénalise beaucoup dans ma vie de tous les jours.

Pour ne pas faire de trous dans l'historique des épisodes, et parce que j'aime les choses bien ordonnées, voici donc une sorte de résumé des épisodes 5 et 6, totalement décousu et dénué de sens mais qui a malgré tout le mérite d'exister.

Où en étions-nous de cette sombre affaire? Ah oui, Isarelou venait de se faire éliminer. Depuis lors elle est revenue dans l'autre équipe et s'est fait de nouveau éliminer, quand ça veut pas, ça veut pas. On a aussi eu, après l'abandon de Manon, le départ de Loïc qui s'est claqué la cuissse le pauvre choupi. La bonne nouvelle c'est que depuis il regrette sa coupe de cheveux, c'est déjà ça. Du coup, entre ces départs et les défaites, les rouges n'en peuvent plus ils sont au bout du rouleau. En plus ils doivent se coltiner la voix de crécelle de Mélissa et l'humeur glaciaire de Chantal, c'est moche tant de poisse.

Et puis renversement de situation la semaine dernière, cette fois-ci c'est les jaunes qui ont tout loosé.

On a eu droit tout d'abord à l'épisode-phare du coup de fil aux proches. Sauf que cette fois-ci, ça a duré 1000 ans parce que déjà avant l'épreuve chacun a eu son petit message répondeur, donc chacun a bien évidement versé sa petite larme. Cette année soit on a que des célibataires, soit les conjoints n'ont pas voulu trop se mouiller dans cette affaire, toujours est-il qu'on a surtout eu des papas-mamans au bout du tel. Jeff n'a visiblement pas coupé le cordon avec sa maman, Chantal n'a pour seuls proches que des chiens, Corinne fait peur quand elle entend son mari on dirait qu'elle vient d'apprendre son décès alors qu'il lui laisse juste un message, et Charlaine n'a pas reconnu la voix de son père parce qu'elle est perchée dans une galaxie encore inexplorée par le genre humain. Pour les autres, rien à signaler, c'est d'une banalité à pleurer. Puis vient l'épreuve. Puis rebelote sur le téléphone : cette fois-ci on écoute attentivement chacun des rouges appeler son proche. Ca dure des plombes, c'est chiant, Jeff s'effondre encore en parlant à maman, Jessica monopolise la parole, Bruno a une femme bavarde, voilà rien de bien croustillant.

Pour la deuxième épreuve il fallait que chaque équipe tire à bout de bras une corde soutenant un pont, lui même soutenant un coéquipier. Chez les jaunes Sebastien et Nessim s'escriment à bout de bras en penchant vers l'avant pendant que Christophe-chouchou derrière eux a trouvé la bonne méthode mais se garde bien de leur dire. Autant te dire que ça a foiré, qu'ils ont perdu, que les rouges leur ont fait une petite danse narquoise mal appréciée, et que tout ce beau monde se retrouve au conseil.

Bien évidemment, comme avant chaque conseil, la prod' tente de nous faire croire que plusieurs personnes sont en danger: Margot qui est constipée (oui, aucun rapport), Christophe qui passe son temps à bouffer en n'en foutant pas une rame ce qui énerve les autres à juste titre, et Corinne qui se rince les cheveux à l'eau douce (je m'en remets toujours pas) et qui est en plus est un peu un boulet il faut bien l'admettre.

Mais finalement c'est Christophe-chouchou qui saute, en même temps je sais plus trop pourquoi c'était mon chouchou hormis le fait qu'il est quand même beau gosse.

Au final il nous reste donc que des candidats:

a) Soit totalement insipides: on ne les voit pas, on ne les entend pas, ils ne veulent pas se mouiller, ils sont inintéressants. Citons Sébastien, Bruno, Charlaine, Jessica, Cédric aussi même si c'est un peu l'homme de l'ombre de certaines stratégies.

b) Soit méga têtes à claques : Jeff évidemment, Chantal assurément, Marc incontestablement, et aussi Margot, Corinne et Bruno qui sont légèrement insupportables dans leur genre.

Il nous reste donc Nessim et Melissa, je les propulse donc à la tête de mes chouchoux jusqu'à nouvel ordre.

Attention, ce soir c'est la réunif alors j'espère que ça va réveiller un peu cette saison qui pour l'instant est chiante comme la lune.

 

Posté par Crazydiamond à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 mai 2015

Koh-Lanta 2015 - Episodes 3 et 4 : un condensé

Bon bon bon, tu l'as remarqué j'ai pas pu te faire un résumé la semaine dernière de KL pour diverses raisons, la principale étant que je n'avais plus internet au boulot, la tuile quoi.

Pourtant c'était bien croustillant:

- 3 épreuves pour le prix de deux, avec les 4 bannis qui reviennent en fanfare et qui jouent du grapin

- un remaniement d'équipe bien marrant, ça c'était une idée qu'elle était bonne

- des frottis-frottas de corps en maillot de bain sur une poutre (oui ça a l'air graveleux dit comme ça mais ça l'était en fait)

- un pétage de plombs de Jeff qui nous a fait voir son côté obscur de mauvais perdant et son penchant pour les punchlines à la Moundir avec forces comparaisons footballistiques pour initiés

- une trahison bien sentie d'Alban envers Benoit son autoproclamé "avocat gratuit" qui s'est pris un coup de massue en pleine tête qu'il a même pas vu venir (mais nous si, un peu, de toutes façons quand on revoit un portrait d'un candidat dans l'épisode on sait qu'il va gicler, c'est immanquable).

Et bon, ça y est j'ai pu voir hier le replay de vendredi dernier et y'avait encore que du bon.

Ca commence chez les rouges où tout le monde essaie d'expliquer pourquoi il a voté contre Benoit, et en fait on se rend compte que personne n'avait vraiment une raison valable. C'est dommage, j'étais sûre qu'il avait un fort potentiel arnaques et manigances ce mec. Tant pis.

Puis place à la première épreuve, celle de confort, où Deudeu Grognart fait miroiter comme récompense un bateau magique avec bouffe et musique, mais sans alcool parce la fête est plus folle. Il s'agissait en gros de résoudre un memory, tu sais le truc que tu faisais quand t'étais petit. Là y'avait 8 paires à reconstituer, autant te dire que c'est pas la mer à boire, mais les rouges ont oublié que le principe du memory ben c'est de mémoriser. Alors forcément, en retournant tout n'importe comment Melissa a réussi à faire une paire, Jessica aussi mais on sait pas trop comment, et pour les autres c'était le gros nimp'. Alors ils ont perdu les petits biquets. Chantal et Bruno qui sont pas les derniers à donner des leçons ont dit "c'est bien fait, on a été nuls" et le fait est qu'ils ont raison. Au passage Manon a baissé les bras et est partie à l'infirmerie devant tant de déception, et Loïc s'est claqué un aducteur. Quand ça veut pas, ça veut pas.

Chez les jaunes en revanche c'est l'alégresse, ils boivent des jus de fruit sur le bateau en se trémoussant sur des vieux tubes des années 2000, Marc danse comme ton tonton bourré au mariage de ta cousine Vanessa et tout le monde bouffe comme des ogres. Humiliation ultime, les rouges voient le bateau au loin et entendent la musique depuis leur plage du Mordor. La joie continue de retour sur le camp, Marc et Nessim partent à la pêche, Marc et Nessim s'envoient des fleurs, une bromance un peu bizarre est en train de naître. Marc nous dit que Nessim "le remplit" et on ne veut même pas savoir ce qu'il entend par là.

La deuxième épreuve arrive, et là t'as même pas le temps de comprendre les règles qu'elle est déjà finie, elle a duré exactement 48 secondes comme nous l'apprend Deudeu. Cette fois les rouges ont gagné, c'est pas dommage quand même. Malgré ça Manon abandonne définitivement l'aventue, elle a pas supporté l'échec la pauvre chérie, ben dis donc va falloir t'armer mieux que ça dans la vie ma cocotte. Les jaunes s'embrouillent parce qu'Isabelle fait encore du boudin pour essayer d'expliquer que c'est pas sa faute s'ils ont perdu alors que personne ne lui a rien dit. De retour au camp ils continuent à s'embrouiller (sauf Marc et Nessim qui vivent leur idylle les yeux dans les yeux): Isabelle n'a plus d'alliés, Chantal n'en fout pas une rame et on apprend quand même qu'elle utilise l'eau de la citerne pour se rincer les cheveux (!), Christophe-chouchou a toujours faim et ça ne plait pas à Charlaine, et Margot est insupportable. Finie la bonne entente du bateau: enfin un peu de sport!

Mais bon, ce qui devait arriver arriva, et on le sait d'avance puisqu'on a revu son portrait pendant l'épisode: c'est Isabelle qui est éliminée. Elle commençait un peu à me gonfler ceci dit. Chantal et Christophe-chouchou ont quand même eu 2 votes contre eux, ce qui augure du bon pour le debrief post-conseil de la semaine prochaine!

Voilà c'est tout pour le moment.

Posté par Crazydiamond à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 mai 2015

Koh-Lanta 2015 - Episode 2: du riz pour la Malaisie

Et voilà, pour toi public, mon petit résumé lol du 2ème épisode de Koh Lanta. Au menu ce soir: du jus de bigorneau, la guerre du feu, et du riz qui refuse de cuire dans de l'eau froide.

Mais commençons par un des moments les plus savoureux de chaque épisode: le debrief post-conseil de l'équipe qui a dû éliminer quelqu'un. En l'occurrence, si tu as bien tout suivi (sinon tu peux lire mon récap de l'épisode 1, enfin bon tu fais ce que tu veux), c'est Babeth qui est sortie la semaine dernière, en plus pas de pot elle s'est faite licencier à son retour en France pour abandon de poste, y'a des périodes comme ça où tout chie. Et Marc est tout étonné parce qu'on l'a pas mis au jus de ce vote collectif, en même temps il suffisait de poser la question aux autres aussi, ça s'appelle la concertation. Des fois quand même, je me demande si les candidats sélectionnés regardent les anciennes saisons de Koh Lanta. Parce que bon, le mythe de chacun qui vote en son âme et conscience au conseil y'a longtemps qu'il a pris un coup dans l'aile: si tu te concertes pas avec les autres, tu fais un vote dissident et ça porte jamais bonheur ça. C'est comme chaque année on a l'impression qu'ils découvrent le tir à l'arc ou comment se servir d'une boussole, alors que CHAQUE ANNEE, ça tombe comme épreuve. Faudrait quand même tirer des leçons les gars. Bref, tout ça pour dire que Marc se trouve un peu con d'avoir voté Isabelle alors que tout le monde a voté Babeth. Mais elle la joue cool Isabelle, elle fait celle qui est pas vexée, mais si tu veux mon avis à un moment ou un autre ça va ressortir.

Pour redorer son blason, Marc décide de faire du feu, parce qu'après tout pourquoi pas. Et là, pouf, en 2 minutes c'est plié, il a allummmééééé le feuuuu, alluuuummmééééé le feuuuuuuuuuuuu! Joie, bonheur, alégresse, Marc est un héros et tout va bien. Enfin non, pas tout. Parce que qui dit feu dit riz, et oui. Et là on arrive à l'épineuse question de la gestion du riz, un runing gag qui reviendra tout au long de l'épisode parce que, une fois encore, ces gros malins n'ont rien appris du passé et pensent que se faire des énormes gamelles de riz relève d'une tactique rationnelle et fiable, comme quoi quand on a faim on fait nimp'. Christophe-chouchou (coeur, love) a faim, alors Christophe-chouchou veut faire plein de riz, mais Mélissa lui rappelle qu'il faut rationnaliser. Alors Christophe-chouchou il part bouder un peu, Mélissa le rejoint, et alors il s'excuse à mort et il lui fait un gros calin. Moi aussi je veux m'embrouiller avec Christophe-chouchou, héhé ;-)

Sur ces entrefaites, une bouteille à la mer arrive pile-poil sur la plage des candidats, à se demander par quel miracle marémoteur un tel phénomène aussi récurrent sur Koh Lanta peut bien se produire, et annonce la première épreuve, celle de confort. MAIS attention, avant ça, pour une raison totalement gratuite et inconnue, chaque équipe doit virer une nana et un mec de l'autre équipe, qui sont envoyés sur une île des bannis. Et oui, un jour t'es un héros, et le lendemain tu te retrouves au ban de la société, belle métaphore de notre cruelle société. C'est donc Vanessa, Cédric, Manon et Sébastien qui font les frais de cet ostracisme. Deux jolies filles et deux beaux mecs, peut-être que TF1 s'est dit qu'ils tenaient un truc là. Genre un concept avec une île et des couples, enfin bon peut-être que ça a déjà été fait?

Pendant ce temps, les autres se coltinent la première épreuve. En gros il faut porter une grosse vasque de feu, un peu comme la flamme olympique mais en version encombrante, et allumer un truc retenu par un système ingénieux de fils et de plaques de plâtre (oui, y'a du cerveau qui cogite sur les épreuves). Benoît commence à sortir de l'ombre (j'ai foi en son potentiel, je te le dis depuis le début), puisqu'il tente de gruger en toute mauvaise foi, dénonçant même son petit camarade Alban qui lui a respecté les règles. Bam, 10 secondes de pénalité pour les rouges, han les boules. Mais au final c'est quand même eux qui gagnent parce que Christophe-chouchou est un peu nul au lancer de massue, mais bon on peut pas être parfait en tout non plus hein. Donc les rouges ont le feu, les jaunes aussi, c'est la fête.

Les rouges profitent de leur première gamelle de riz, ils s'enfilent une bonne platrée, c'est le bonheur total. Jeff et Nessim passent leur temps à se baigner dans une flaque boueuse en se disant des mots doux, ça sent la bromance à plein nez ça.

Pendant ce temps, nos 4 bannis ont été largués sur une île hostile et tentent de faire cuire du riz dans de l'eau froide, autant te dire que c'est une idée con. En plus pas de bol, la jungle les rejette en leur envoyant des guêpes mutantes, Vanessa et Manon se font piquer ce qui donne une bonne raison au cameraman de faire des gros plans sur leur cul. Ils sont un peu dépités les pauvres loulous, alors la prod' leur envoit un grapin pour s'occuper. Oui ok, why not.

Chez les jaunes, Christophe-chouchou veut faire de la soupe de coquillages, mais Isabelle elle trouve qu'il met trop d'eau alors elle le lui dit, mais Christophe-chouchou il fait ce qu'il veut alors il met quand même de l'eau, mais finalement il avait mis trop d'eau et Isabelle ça l'agace alors elle part pleurer sur la plage et finalement y'a embrouille. Le gros nimp'. Mais bon comme toujours, une embrouille avec Christophe-chouchou se termine par des grosses excuses de sa part et un gros calin. C'est vraiment un petit coeur ce mec.

Sur ces entrefaites culinaires, la 2ème épreuve arrive. Cette fois il faut que chaque équipe se tienne à bout de bras à un bâton, les pieds sur une planche penchée. Pendant que Mélissa donne des conseils avisés à son équipe jaune, du côté rouge c'est le gros mindfuck. Oui, parce que bon, c'est déjà pas assez relou de soutenir son propre poids à bout de bras, eux ils décident d'ajouter de la difficulté: les filles s'accrochent aux garçons. Comme ça ils portent deux poids, sacrément futé pour bien tétaniser du bras rapidement. Bon tu l'auras deviné tout seul parce que t'as au moins 2 neurones actifs contrairement à l'équipe rouge, évidemment c'est la cata et ils tombent comme des couillons et ils perdent. Les jaunes n'en reviennent pas d'avoir gagné, ils hurlent leur alégresse, c'est trop ouf.

Les rouges s'en vont donc la queue basse, mais pour se remonter le moral ils se font à nouveau une bonne gamelle de riz. Marie-Anne qui fait la popote trouve ça bizarre de pas compter les rations, mais bon tout le monde ferme sa gueule et est bien content d'avoir une bonne assiette, alors ça passe. Jeff la grande gueule fait des calculs de sioux en considérant que plus le temps va passer, plus il va dégommer ses congénères, et donc plus il aura de riz pour lui tout seul. Il est même du genre à prévoir les repas APRES les conseils, comme ça celui qui dégage laisse sa part. Un garçon charmant ma foi.

Et pis finalement Marie-Anne veut en avoir le coeur net, elle comptabilise le riz restant et se rend compte qu'ils ont mangé 1/3 du riz en 2 repas! Et oui les mecs, ça vous paraissait pas louche d'avoir des parts énormes alors que chaque année on les voit manger des tous petits coquillages?! Nan mais y'en a qui se posent pas de question quand même. Et bon, du coup il faut bien un bouc émissaire et c'est Marie-Anne qui fait les frais de ce jemenfoutisme généralisé, alors qu'elle n'y est pour rien, du coup elle dégage. Jeff nous annonce aussi l'élimination prochaine de Corinne, parce que y'a pas de place pour les faibles ici. C'est marrant c'est toujours les enfoirés qui sont dans les équipes rouges, c'est pareil chaque année. Le rouge ça énerve c'est bien connu. En même temps elle me saoûlait Marie-Anne, comme Isabelle d'ailleurs, elles passent leur temps à chouiner et à ne pas se remettre en question. Donc bye bye Marie-Anne!

Pendant ce temps, me diras-tu, que se passe-t'il chez les bannis? Bah rien, ils s'entraînent au grapin et on leur annonce une épreuve éliminatoire juste pour eux quatre, comme ça pour le fun. Affaire à suivre donc.

Voilà c'est tout pour aujourd'hui, je rend l'antenne, à vous Cognacq-Jay.

Posté par Crazydiamond à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,