Mon nouveau boulot m'oblige à faire pas mal de déplacements. Imagine un peu, en 10 jours, j'ai déjà fait 1500 km pour le cabinet (auxquels s'ajoutent, naturellement, mes 80 km A/R quotidiens entre mon domicile et mon travail...). Impressionnant, n'est-il pas? Pour l'occase, j'ai même crée une nouvelle catégorie du blog, intitulée sobrement "tribulations".

En plus, ici, c'est pas des kilomètres de rigolo, c'est de la route de haute montagne vois-tu, en forme de serpentins, avec des ravins sur le côté et des fous du volant qui te doublent dans les virages.

Donc, je suis un peu déphasée en ce moment, c'est zombieland quand je rentre à la maison le soir!

Mais il y a tout de même quelques compensations à tous ces trajets. Déjà, j'écoute la radio, ce qui me tient informée, moi qui suis toujours à la ramasse niveau actu. Et pis, je vois du pays, et c'est quand même beau, la montagne, hein.

Et surtout, hier, alors que je vadrouillais du côté de la Haute-Tarentaise, j'ai assisté à un de ces moments nutella qui te font croire que Dieu existe, un spectacle magique qui vaut tous les trajets du monde: un régiment de chasseurs alpins en train de courir en mini-short... GrrrAOU!

Enfin bref, je te montrerai des photos de tout ça (sauf des chasseurs alpins, je sais, c'est décevant) quand Neuf aura bien voulu me raccorder au monde moderne.