Aaaaaaaaaaah ça y est, nous y voilà. Koh Lanta tu m'as manqué mais grave quoi. Yéyéyégnayéyéyé, et tout le toutim. Allez hop, sans ambages, ni ramage ni plumage, voici mon résumé du premier épisode.

On commence avec une mise en scène de ouf, avec un camion tout poussiéreux de la mort genre "A la poursuite du Diamant Vert" qui s'arrête en pleine brousse, deux paires de pieds qui en descendent et des silhouettes qui se fondent dans la nature. Ambiance quoi. Et qui c'est que c'est donc? Et bah figure toi qu'on retrouve les deux candidats les plus poissards de Koh Lanta, ceux qui ont TOUTES les qualités requises pour gagner, mais qui ne gagnent JAMAIS: Teheiura et Freddy. Ils ont une boussole et un cap à tenir pour rejoindre les autres. Pourquoi eux? Pourquoi une mise en scène aussi pourrie dramatique? On ne sait pas. Et à mon avis on ne saura jamais. 

Laissons un peu ces pauvres hères à leur triste sort et intéressons nous aux 11 autres motivés qui retentent le coup. On les voit arriver chacun sur sa petite barque à moteur, en train de rejoindre un plus gros bateau lui aussi spécialement choisi (comme le camion ci-avant évoqué, tu suis un peu?) pour son côté vintage-patiné par le temps, parce qu'un hors-bord-Ibiza-style-Pump-it-up c'était pas trop raccord. Au fur et à mesure des arrivants, chacun fait bien l'étonné  genre "oh Moundir", "oh Philippe", comme s'ils ne s'attendaient pas DU TOUT à retrouver d'anciens candidats là, dis donc mais quelle coïncidence. Passé ce petit moment de liesse somme toute relativement modérée, qui voit-on arriver...sur son hors-bord-Ibiza-style-Pump-it-up???? Oui oui, Denis Grognard himself, ah bah ça alors c'est fou ils sont tous venus dis moi.

Et Deudeu il est pas là pour déconner, il a trouvé une occupation d'enfer pour ses candidats, il s'est dit ça va bien les crever comme ça après je les mets à la sieste et je peux me rendre tranquille à mon spa-massage malaisien  (malais? j'ai un doute). Allez hop les petits, vous sautez hors du bateau en jetant vos sacs à l'eau (j'ai jamais bien compris pourquoi d'entrée ils devaient toujours mouiller leurs affaires, menfin ça a l'air d'être un rituel initiatique), vous me faites un petit parcours du combattant et vous jouez les équilibristes sur un bambou. Tout ça pour gagner un collier d'immunité qui entre nous est franchement vilain. A la rigueur je veux bien subir la même épreuve pour un collier Cartier, mais certainement pas pour cette horreur. Je crois que j'aurai fait comme Sandra, pas de précipitation, tranquille pépère et au final tu sais quoi? Bah c'est elle qui a gagné. Comme quoi les premiers seront les derniers, tout ça tout ça.

Ensuite les petits sont donc envoyés à la sieste sur leur camp. Là ils trouvent dans une malle vintage-patinée par le temps une gamelle vintage-patinée par le temps, des mâchettes vintages-patinées par le temps, et...oh miracle! du riz et deux trousses à pharmacie (vintage aussi etc). Ils ont dû piocher leurs accessoires chez Louis la Brocante, je sais pas.

Florence part trouver de l'eau, trouve de l'eau, revient en gueulant qu'elle a trouvé de l'eau, puis retourne chercher de l'eau et ne retrouve plus l'eau. Y'a un truc qui ne tourne pas rond chez cette fille. D'ailleurs tu noteras que c'est la seule qui porte un short en jean sur les épreuves. Genre les candidats n'ont le droit d'amener que quelques vêtements (j'ai enquêté: sourcedont UN short  et elle, cette gourdasse, elle emmène un SHORT EN JEAN. Nan mais allo quoi? T'as rien trouvé de plus inconfortable pour faire du sport, de plus antirespirant et qui sèche plus mal qu'un SHORT EN JEAN grosse maline? Bref, je m'emporte. Pendant cette quête de l'eau de tous les dangers ou presque, Isabelle en profite pour tenter une alliance de filles, et croit avoir réussi sans noter toutefois la tête de fourbe que lui font Florence et Laurence. Elle est quand même pas fine observatrice cette Isabelle. 

Pendant ce temps les gars essaient de faire du feu ("c'est la guerre du feu" comme dirait Moundir qu'est pas le dernier pour placer un bon jeu de mot) mais ça foire. C'est quand même con d'avoir tout ce riz qui tend les bras, là, tout près, et de pas pouvoir le faire cuire. Sara se lance le défi d'y parvenir, attends elle s'est entraînée comme une dingue alors c'est son moment ok? Elle y met de l'énergie, s'épuise, vexe les mecs parce qu'elle a plus de muscles qu'eux tous réunis, s'acharne, se décourage, c'est vraiment un vrai drame de la vie qui se joue là. Va t'elle y arriver? SUSPENSE.

PENDANT CE TEMPS, avec leur petite boussole et leurs têtes de vainqueurs, Teheiura et Freddy continuent leur périple direction Est-Sud-Est. Mais la nuit arrive, et, à la lumière d'une caméra de tournage opportunément placée là, ils tentent eux aussi de faire du feu, parce qu'à Koh Lanta c'est un peu un rite obligé quoi: tu fais du feu et tu bouffes ton riz et pis c'est tout. Comme Freddy est balaise en la matière, il y parvient, mais comme il est aussi un peu teubé, il arrive à l'étouffer sour un amas de feuilles vertes. Il s'en remet pas le pauvre biquet, il est tout étonné, alors que bon même moi j'aurai pas fait la connerie. Teheiura n'ose rien dire mais à mon avis il n'en pense pas moins. Du coup il est un peu vexé le Freddy, il se croyait un peu le maître du feu. Alors dès potron minet, il s'y remet alors que bon, il est censé reprendre son périple dans la jungle avec son acolyte, aussi je me pose la question: pourquoi? Je n'ai pas la réponse. Toujours est-il qu'il refait du feu, c'est trop la joie en plus il a pensé à mettre des branchages et du bois mort ce coup-ci, c'est bien mon grand tu apprends de tes erreurs. Et après, que fait-il? Bah il SE BARRE avec Teheiura, tu le crois ça? AH BAH BRAVO les gars: vous laissez brûler un feu dans une forêt en toute inconscience, belle leçon de pédagogie. Mais comme ils sont un peu fiérots de leur exploit, ils emmènent quelques braises avec eux: génial, trop pratique pour la rando, comme ça en plus ils mettront le feu à leurs t-shirts et ils finiront en torches humaines et ça fera du buzz.

De son côté Sara ne lâche pas le morceau, elle turbine, elle sue, elle est au bout du rouleau et tout le monde se fout de sa gueule mais là paf! L'étincelle! Elle est tellement contente qu'elle nous fait quelques pompes, comme ça pour le plaisir, parce que c'est une petite meuf toute simple qui fait des pompes quand elle a une émotion. Pourquoi pas hein, chacun son truc, menfin des fois ça doit pas être bien pratique quand même.

Entre temps, une petite épreuve pas du tout atroce s'est déroulée pour décrocher le totem d'immunité: il suffisait simplement de rester pendu par les bras pendant le plus longtemps possible. Trop chouette. Y'en a qui ont été torturés avec des méthodes plus douces sous des régimes dictatoriaux, enfin bon moi je dis ça je dis rien. Toujours est-il que Laurent, porté par sa maman et surtout par ses bras ,a remporté l'épreuve. Martin était son challenger et Deudeu l'a interrogé après: "Martin, c'est quoi qui a lâché en premier". Réponse: "les bras". Grand moment de journalisme de terrain.

Puis bon, voilà le moment tant attendu: la mise en place des stratégies. Laurence et Florence sont des grosses fourbes, mais en même temps elles ont un peu la gueule de l'emploi. Philippe lui essaie de sauver sa peau tant bien que mal: dans un premier temps il tente de prostituer Laurent en lui disant d'aller faire du charme aux filles, ensuite il tente l'alliance avec Sara "entre gens qui ont des muscles on se comprend", ensuite il essaie Christina "entre gens qui ont gagné 100 000 euros on se comprend" mais ça marche bof-bof. Moundir veut sortir Sandra, Isabelle croit que sa stratégie c'est du béton, Sandra et Christina, restent droites dans leurs bottes, les autres sont pas clairs, et au final c'est Isabelle qui se fait éjecter sans rien comprendre à ce qui lui arrive. Elle est toute chagrine la pauvre choupette, mais c'est la loi de la jungle ma vieille. Ceci dit, je me demande si les rumeurs selon lesquelles les émissions "All stars" sont un peu bidonées à l'avance par des alliances off ne seraient pas un peu vraies...

Bon allez, to be continued.

(Hey c'est ouf c'est mon 200ème message! champagne!)