Raaaaaah ça fait plusieurs mois semaines que je la vois poindre son nez, prendre sa place, se faire son trou peinarde comme si de rien n'était. J'ai tenté l'aveuglement, le déni, l'indifférence, je me suis persuadée que c'était autre chose, que je me faisais des films, que de toutes façons l'heure n'était pas encore arrivée, qu'avec mes formes toutes rondes j'étais à l'abri. Mais là je dois bien me rendre à l'évidence: j'ai une ride.

Oui ok, une petite ride toute mignonne, toute petite, y'a probablement que moi qui la vois (pour l'instant hein), mais elle est là et bien là. Elle est d'ailleurs apparue à un endroit chelou. Je voulais te faire un schéma pourri sur Paint mais même ça je maîtrise pas c'est te dire mon niveau en informatique.

Toujours est-il que ce matin je cogitais devant mon miroir en me disant que chaque ride était probablement unique, comme les empreintes digitales tu vois. Quelqu'un d'un peu charlatan érudit pourrait peut être décrypter tout ça et te lire ton avenir. Moi en tous cas j'y ai lu clairement le mien, ça disait en gros "tu vas vieillir poulette". Et c'est pas l'arrachage de mon premier cheveu blanc par ma coiffeuse l'autre jour (sans me demander mon avis d'ailleurs) qui va arranger tout ça.

Et comme je suis assez curieuse de voir quelle tronche ça me fera, tous ces sillons qui s'annoncent, c'est donc pas demain la veille que tu me verras acheter de l'antirides. Je préfère ressembler à ça:

Maggie Smith

Qu'à ça:

Madonna

C'est d'ailleurs un des seuls points sur lesquels je suis en phase avec Brigitte Bardot.