Comment rester muette après avoir visionné l'épisode-phare de Koh Lanta: non pas celui des poteaux, mais celui où les proches arrivent?! C'est l'épreuve que j'attends avec le plus d'impatience, suivie de près par celle des coups de fil à un proche. L'idée est la même d'ailleurs grosso modo: générer simulaténement un maximum d'émotion et un maximum de ridicule pour le candidat, avec un maximum de consternation pour son proche qui ne comprend plus très bien ce qu'il est venu faire dans cette galère (il pensait se faire dorer la pilule aux frais de la princesse TF1, il se retrouve avec un cas pathologique désespéré à l'odeur nauséabonde qui se jette dans ses bras). Je like.

J'étais trop occupée à boire l'apéro pour regarder les préliminaires de l'émission, j'ai raccroché pile au moment où les proches arrivaient (ça devait commencer par la maman de Myriam si mes souvenirs sont exacts). Perfect timing. On a donc découvert celle qui fait pleurer Brice comme une madeleine à chaque évocation, que c'en est d'ailleurs un peu inquiétant; le chéri de Vanessa méga in love, ils sont trop choupis ces deux-là; la chérie de Bernard qui en profite pour faire sa pub en nous expliquant que c'est grâce à elle qu'il a réussi tous ses périples passés; la maman de Myriam donc (potentiel émotion moins flagrant avec les parents, sauf Laurent l'an dernier avec son père, remember); le frangin d'Ugo, un mec cool et détendu comme lui; et surtout, SURTOUT, la femme de Philippe, aussi froide et inexpressive qu'elle l'avait été au téléphone quelques épisodes auparavant. Elle regarde son mari avec l'air de dire "je ne connais pas cette personne, qui êtes vous monsieur, cessez de m'importuner". Flippant.

Une fois le potentiel émotion de nos candidats bien exacerbé (apparemment leurs pétages de plombs récurrents s'expliquent scientifiquement), place au jeu de massacre: le tir à l'arc. Philippe est en mode "enfant de 5 ans" avec raisonnement débile et petite rancune tenace. Il dégomme Myriam, sur qui tout le monde s'acharne de manière inexpliquée, puis Vanessa gratuitement. Fulgurence d'une mysoginie revenue en flèche après avoir retrouvé sa femme? Mais il est tellement aveuglé par sa propre mesquinerie qu'il en oublie que Ugo se tapit dans l'ombre, et tire franchement dix fois mieux que lui. C'est donc Ugo et son brother calédonien qui vont se faire une petite nuit de noce sous le ciel malaisien, et la prod de TF1 qui est dégoutée de ne pas avoir d'images racoleuses de couple prenant une douche à se mettre sous la dent.

Pendant ce temps-là, Vanessa est en colère parce qu'elle a compris trop tard que quand on est trop bonne, et bien on est souvent aussi trop conne. Elle qui a fait la popote pendant 40 jours à un troupeau de gros fainéants, elle fait une petite rétrospective de sa vie sur le camp en se disant qu'elle s'est un peu faite pigeonner. Mouais, je m'apitoie moyennement sur son sort quand même parce que malgré son absence flagrante de réussite dans les épreuves (exception faite du gobage de vers hard core), elle est quand même toujours là, ce qui démontre la perfection de sa stratégie. J'ai d'ailleurs nommé ça la "stratégie mindfuck", qui n'est propre qu'à Vanessa (Philippe s'y est essayé aussi mais est vite revenu à la stratégie plus classique nommée "je sauve ma peau en me ralliant au plus grand nombre" après avoir été dépassé par ses propres revirements).

La "stratégie mindfuck", kézaco? Et bien c'est celle qui consiste à développer face caméra des raisonnements parfaitement logiques pendant les heures qui précédent un vote éliminatoire, et à faire absolument n'importe quoi, et surtout tout sauf ce qui avait été préalablement convenu, au moment du vote. Et ça marche: les adversaires sont déstabilisés, toutes les autres stratégies foirent, et personne ne soupçonne jamais Vanessa.

On en avait déjà eu un aperçu flagrant lors du premier vote jaune, au moment de l'élimination d'Elodie si mes souvenirs sont bons, où Vanessa devait voter contre Marie, suite à une stratégie mise au point par Catherine, puis finalement était allée voir Marie pour le lui dire, et enfin avait affirmé haut et fort qu'elle n'était au courant de rien, pour en définitive voter contre Elodie. Ca te donne un bon aperçu du truc.

Vendredi dernier, après nous avoir fait le coup de vouloir voter contre Ugo (pourquoi? aucune idée), puis s'être mise d'accord avec Myriam pour voter contrer Bernard, et avoir clamé haut et fort que JAMAIS elle ne voterait contre sa copine, et bien qu'a t'elle fait au moment du vote? Roulement de tambour... tadam! Elle a voté contre ...Brice! Mais bien sûr. Et quel a été le résultat premier de cette belle stratégie mindfuck? Ben oui, l'élimination directe de sa "copine" Myriam. Alors que, pour rappel, Myriam avait 3 voix contre elle, et Bernard seulement 2. Avec un vote corporate de Vanessa, la brave Myriam aurait arraché l'égalité. Je sais pas ce que ça aurait donné au final, mais toujours est-il que Vanessa, en faisant nimp', a viré sa pote. Et en plus, tout le monde n'y a vu que du feu, Myriam la première, persuadée qu'elle était d'avoir au moins pour elle une solidarité féminine, à défaut d'une solidarité d'ex-rouges. Donc bye bye Myriam. En même temps, elle était quand même une miraculée d'avoir tenu aussi longtemps en ne remportant jamais aucune épreuve.

J'en viens maintenant à Bernard-Scapin et ses fourberies. Lui aussi est un miraculé quelque part: il a tenu 40 jours en se fondant dans le décor, devenant de plus en plus gris et émacié au fil du temps jusqu'à faire un parfait mimétisme avec les rochers. On ne le voyait plus, on ne l'entendait plus, il avait réussi à se faire oublier. Et puis il a suffit d'une épreuve gagnée pour qu'il se sente surpuissant. Suivant l'exemple de Thierry et de ses trahisons multiples pour sauver sa peau, il a fait un pacte tardif avec Ugo et Brice et dans la foulée en a profité pour planter un monumental couteau dans le dos à Thierry, puis à Myriam. Pour quelqu'un qui pleurait sa race il y a quelques épisodes en disant qu'il avait trouvé chez les rouges une "famille", j'aime autant te dire qu'on a assisté à deux infanticides successifs dans les règles.

Et donc maintenant, il nous reste, pour la grande finale:

* Vanessa la bonne poire. Je ne pense pas que la stratégie du mindfuck lui sera du moindre secours sur l'épreuve d'orientation ou sur les poteaux. Donc, bien que j'aimerai la voir gagner parce que je suis un peu féministe et parce que je la trouve plutôt sympathique, je ne mise pas une cacahouète sur elle.

Chance de succès d'être sur les poteaux: 15%, au regard de ses faibles performances jusqu'à présent.
Chance de succès d'emporter le jackpot si elle figure parmi les 2 finalistes: 80 % (c'est là que le fait d'avoir fait la popote à tout le monde pourra l'aider).

* Philippe le freak show. Il aura déjoué depuis le début tous mes pronostics, et rien que pour ça je suis assez admirative de sa performance dans l'émission. Pour le reste, j'avoue que je perds un peu patience avec les gens qui raisonnent comme des gamins, et une élimination en amont ne m'aurait pas trop émue.

Chance de succès d'être sur les poteaux: 75 %. Il s'est entraîné pour ça toute sa vie, dis donc.
Chance de succès d'emporter le jackpot s'il figure parmi les 2 finalistes: 50 %. D'un côté il a gavé pas mal de monde tout au long du jeu, d'un autre il a joué plus d'une fois la carte gagnante de l'enfance difficile et du gamin "qui est tout pour lui", ça a pu en émouvoir certains.

* Ugo, le bon gars. Il a réussi à ne se faire aucun ennemi jusque là, ce qui est assez balèze quand on voit le panier de crabes qu'est Koh Lanta, il est plutôt bon dans les épreuves, en plus il est beau gosse. Je mise sur lui.

Chance de succès d'être sur les poteaux: 70 %.
Chance de succès d'emporter le jackpot s'il figure parmi les 2 finalistes: 80 % (sauf s'il tombe en face de Vanessa, à ce moment là je ne m'aventurerai pas sur les pronostics).

* Brice l'anguille. Il arrive à passer du mec le plus calculateur à la lavette qui pleure avec une rapidité déconcertante. Globalement il m'est assez antipathique mais il est assez bon sur les épreuves alors disons qu'il a mérité sa place parmi les 5 derniers.

Chance de succès d'être sur les poteaux: comme Ugo, son alter ego, je dirai 70 %.
Chance de succès d'emporter le jackpot s'il figure parmi les 2 finalistes: 20 %. Il ne s'est pas fait que des amis, le bougre.

* Bernard le traître. Lui aussi aura déjoué tous mes pronostics, et si au début je le trouvai plutôt sympa, désormais j'attends sa chute avec avidité.

Chance de succès d'être sur les poteaux: 40 %. Il est fort en orientation mais il est proche de la syncope.
Chance de succès d'emporter le jackpot s'il figure parmi les 2 finalistes: 5 %. Personne n'aime ceux qui trahissent.

Allez, vivement vendredi! (c'est bizarre, je dis ça tous les lundis...)

PS. Si tu veux rigoler un bon coup devant des résumés poilants de Koh Lanta, je te conseille ceux de Daniel Andreyev sur le site du Nouvel Obs.