Y'a des fois où, face à certaines situations, on ne sait pas si on doit rire ou pleurer. Tu vois ce que je veux dire?

Bah là, j'hésite entre le fou rire ou l'effarement.

Figure toi que j'ai fait faire des devis de déménagement en vue de mon futur changement de région, par 3 entreprises différentes dont je tairais les noms mais qui ont pignon sur rue et camion sur route.

La première entreprise est venu, a vu et a chiffru à la modeste somme de ...3700 euros! Je te dis pas la crise cardiaque quand on a reçu le devis, sachant que tous nos meubles réunis ne valent probablement pas cette somme. Pour ce prix-là, autant te dire que je vends tout et je fais une razzia chez Ikea.

La deuxième société est bien connue pour ses chapeaux ronds et dispose de commerciaux aguerris et un peu envahissants, qui appellent à peu près tous les jours pour savoir si on va signer le contrat. Bon, le prix initial était de 2600 euros, ce qui nous a confirmés que le premier devis était une arnaque sidérale, mais, après d'âpres négociations (" oui, euh, on a trouvé moins cher" "ah, ok, alors on baisse"), ils ont accepté de diminuer le prix à 2000 euros tout rond, comme leurs chapeaux donc, ce qui commence à être beaucoup plus acceptable pour nos modestes moyens.

Le troisième déménageur nous a fait une proposition du tonnerre à 2100 euros, mais bon, maintenant que je me suis découverte des talents de négociatrice hors pair, je leur ai demandé de baisser et j'attends la nouvelle offre.

Donc, c'est là que tu prends ta calculette et que tu t'aperçois qu'entre deux devis, à prestations indentiques, on peut quand même trouver une différence de prix de 1700 euros!

Je sais ce que tu me diras, c'est moins cher de louer un camion. Certes. Mais à vrai dire on n'est pas sûrs que tout rentre dedans, et on a besoin de tous nos meubles pour aménager notre futur palace, qui fera quand même 40 m² de plus que notre maison actuelle! Et pis je suis la seule conductrice, alors 1400 bornes en deux jours, merci bien!

Bon, pour l'instant on attend la proposition de la troisième entreprise, affaire à suivre les amis!