Profitant du faible nombre de fous du volant sur la route en août, j'ai décidé d'aller au boulot en vélo pour bouger un peu mon gras floflottant.

Faut savoir que la distance de chez moi à mon cabinet est de 9km environ vois-tu. C'est peut-être un détail pour toi, mais pour moi ça veut dire BEAUCOUP. Je me trouve donc plutôt héroïque et m'autofélicite de mes exploits journaliers! Voilà, c'est dit.

Ce qui est sympa en vélo, c'est tous les ptits détails que tu vois jamais en bagnole.

Tiens, par exemple, l'autre jour j'observais de bon matin un type qui tapissait tout l'arrière de son 4x4 avec de la bâche plastique transparente. Si tu regardes Dexter, tu comprendras pourquoi j'ai trouvé ça un poil flippant.

Je suis passée aussi devant un petit stand de livres qu'une généreuse personne avait mis devant chez elle, avec un écriteau indiquant "gratuit, servez-vous". Le geste est assez rare pour pouvoir être apprécié.

Ou bien, l'autre fois, je lisais le pannonceau d'une boulangerie précisant "pain fabrication maison". Bah, encore heureux!

J'ai même trouvé, un soir, au fur et à mesure de ma progression, les bouts disséqués d'une poupée Barbie probablement jetés par un quelconque enfant cédant à ses pulsions destructices. Juste après, y'avait une peau de banane par terre, et je me suis cru dans Mario Kart.

Bon, aujourd'hui par contre, il pleut alors faut pas pousser. Le vélo ça va bien 5 minutes hein.